Night Flight

  

Synopsis

"Élève brillant, Yong-ju souhaite intégrer l’Université de Séoul.Ki-woong est le chef d’un gang de petites frappes qui sévit dans le lycée fréquenté par Yong-ju. L’amitié qui liait Yong-ju et Ki-woong s’est dégradée au fil des années,au grand désespoir de Yong-ju qui, depuis toujours, cache ses vrais sentiments à l’égard de son ami."

Avis

Night flight n'est pas le genre de film que vous allez regarder pour passer un bon moment. C'est certes, une très belle réalisation, mais il n'en reste pas moins un long métrage difficile à regarder, que je vous conseille de visionner pour pouvoir découvrir d'aussi belles thématiques. On découvre un univers froid et cruel, le film abordant le harcèlement moral et scolaire, l'homophobie, la pression exercées sur les lycéens étudiants en Corée… Bref, une belle palette de sujets. On voit très bien de la cruauté pouvant faire preuve les jeunes personnes, et cela quelque soit leur pays d'ailleurs.

Je trouve le jeune Yong-ju vraiment très courageux. Après, comme dans beaucoup de films coréens, les personnages sont très silencieux, on se retrouve avec beaucoup de long silence, notamment avec Ki-woong, que je ne pensais jamais entendre de tout le film ! C'est le genre de film un peu contemplatif, où on regarde un peu plus les images que les dialogues qui sont très peu nombreux. Le genre de contemplation triste, où on regarde les personnes être jusqu'au plus bas, en se demandant si véritablement il y aura une fin heureuse ? Une fin convenable ?

Bien que le film soit un peu long, plus de deux heures, mais c'est quelque chose qui vaut largement le coup, pour ceux apprécient ce genre de film très calme et très triste. Mais on a là un beau travail qui dénonce très bien beaucoup de choses que je trouve intolérable… Parfaitement intolérable.

Mars 2016