Présentation Artbook "Black Cat" d'Aya Sakyo

 

Dire qu’au début, je ne voulais même pas tester la série Kuroneko de cette mangaka, tant je n’aimais pas le dessin. A présent, je me retrouve avec son artbook dans ma collection. Un bel exemple pour montrer qu’on est tous capable de changer d’avis. L’artbook Black Cat se concentre sur la série phénomène Kuroneko qui a su propulser la mangaka sur le devant de la scène. Pour rappel, j’ai parlé de cette série et de ses différents tomes sur mon site.

 

 

 

L’artbook en lui-même n’est pas bien épais. Il se compose, comme les autres que j’ai pu chroniqué sur le site, d’une jaquette que l’on peut enlever présentant les deux héros principaux de Kuroneko sur l’avant et l’arrière. J’aime le côté très sobre de l’illustration, le fond noir ainsi que les lettres dorées. La couverture de l’artbook n’est pas rigide, c’est bien dommage, cela donne un côté plus amateur à celui-ci et moins prestigieux, à l’inverse de Wedding Night par exemple.

 

 

 

On retrouve plusieurs illustrations en couleurs des personnages de sa série, prenant une ou plusieurs pages. Les couleurs sont sympas, vives, les pages d’une qualité dans la moyenne. On peut aussi retrouver des plus petits dessins dans l’esprit chibi, et même quelques planches de Kuroneko inédite à cet artbook. Et comme d’habitude, on retrouve aussi à la fin le récapitulatif des œuvres exposées dans cet artbook, la date de leur création, ainsi qu’une petite explication, bien entendu incompréhensible pour nous les occidentaux.

 

 

 

Black Cat est donc dans la moyenne des artbooks que l’on peut avoir pour les mangaka Boy’s Love. Il est néanmoins assez fin, son prix en importation peut donc paraître élevé comparé à ce qu’il contient. Comptez une trentaine d’euros à sa sortie, à voir maintenant à quel prix on peut le trouver. C’est néanmoins toujours intéressant de posséder une œuvre comme celle-ci si vous aimez le travail de l’auteur.

Janvier 2017

Autres Artbook ?

Wedding Night

Best of Bishonen