Voyage au Japon

Je ne pensais pas faire ça, puis en triant et en voyant mes photos, je me suis dis, pourquoi pas ? Après tout, je n’ai quasiment que partagé des photos de mon voyage. Mais peut-être qu’à côté de ça, certaines personnes auraient aimé en savoir un peu plus, non… ?

Enfin, pour ceux qui auraient rater quelques trucs : je suis partie au Japon du 21 août au 6 septembre. Premier voyage, après tant d’années à attendre, je suis ravie, impatiente avant de partir… Et je rentre des étoiles plein les yeux, bien que très fatiguée et maintenant malade depuis plus d’une semaine suite à une crève chopée lors du retour.

 

NB : CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN PLUS GRANDES !

 

 

Je risque de vous surprendre, mais… C’était vraiment génial, vous ne vous y attendiez pas j’imagine hein ?

J’ai découvert plein de chose, mangé plein de chose géniales, acheter plein de chose géniales aussi, même si, comme d’habitude, on n’a jamais l’impression de pouvoir ramener assez.

NB : CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN PLUS GRANDES !

 

 

Mais si je fais cet article, ou plutôt ce petit billet d’humeur légère, ce n’est pas pour vous parler de mes escapades japonaises, mais plutôt pour vous parler de ce qui nous ramène tous ici : le boy’s love. J’ai pu me rendre dans le pays du Yaoi, de cet étrange genre qui est encore quelque fois détaillé étrangement en France mais qui, au Japon, est pleinement assumé par une grande majorité.

Si jamais en France, vous vous rappelez comme quoi de ces boutiques où le Yaoi est quasiment caché voire inexistant, pas de panique au Japon ; vous trouverez forcément votre bonheur quelque part, parmi les immenses rayons voir les étages entiers consacrés à ce genre. Et pour les supports, vous aurez du choix : manga, anthology, artbook, doujinshi, CD, film… Bref, tellement de chose qu’il est difficile de savoir où donner de la tête. Imaginez même qu’il existe, à Ikebukuro, la Otome Road, spécialisé dans les goodies pour fille où vous pouvez retrouver multitude de goodies yaoi et compagnie. Vous bavez déjà bien sûr hein ?

NB : CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN PLUS GRANDES !

 

 

Niveau lecture, vous serez servi entre les Book Off (boutique spécialisé dans l’occasion, et notamment les livres/manga) et les Mandarake où vous trouverez à foison des livres et artbooks et des doujinshis dans les Mandarake. Et ce nombre… A vous donner le tournis, tant vous pouvez retrouver tout et n’importe quoi. Seul inconvénient : il y en a tellement que, quand vous êtes comme moi, absolument pas familière à l’écriture japonaise, vous pouvez tourner longtemps avant de tomber sur la série que vous voulez où le pairing que vous recherchez. Un seul conseil : ne pas hésiter à demander en anglais aux vendeurs, ils sauront vous amener vers les dj pokemon, yuri on ice, haikyuu que vous recherchez. Parfait pour pouvoir commencer une petite recherche intensive, ou simplement pour découvrir de nouveaux artistes si vous n’avez pas d’idée précise en tête.

NB : CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN PLUS GRANDES !

 

 

Niveau goodies, bien que ce soit loin d’être ce que j’ai ramené en majorité, je peux sans mal citer l’animate d’Ikebukuro pour toutes ces petites merveilles de badges et autre chose sur le boy’s love (j’ai vu de merveilleuses clear file là-bas, dont certaines d’Harada, j’ai du me faire violence pour ne pas en acheter… Est-ce que vous êtes comme moi, à ne jamais utiliser vos clear file ? Autant mettre de l’argent autre part alors héhé) ou même dans les Mandarakes.

NB : CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN PLUS GRANDES !

 

 

Cela dit, je ne serai pas forcément la mieux placée pour vous donner des conseils. J’ai effectué ce voyage non pas seule mais avec mon copain qui était tout le temps avec moi… Difficile dans ces circonstances de pouvoir passer des heures dans les rayons des doujinshis pour tous les regarder, surtout quand derrière il attend en faisant les gros yeux… Je préfère simplement vous partager ma petite expérience, et surtout, vous offrir quelques petites photos cocasses ou simplement magnifique. De quoi faire rêver.

NB : CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN PLUS GRANDES !

 

 

Pour les petits curieux, j’ai globalement ramené beaucoup d’artbook, de doujinshis et quelques figurines. Je me dis que c’est une bonne idée d’essayer de vous refaire des présentations d’artbook, vous en pensez quoi ?

Si l’un de vos rêves est aussi d’aller un jour visiter ce beau pays, alors je ne peux que vous conseiller de continuer à y croire, ça finira par arriver.

Septembre 2018

×