His Favorite

  

Synopsis

"Bien que Yoshida ne soit ni très grand ni très beau, il espère tout de même avoir un jour une petite amie. Mais pour une raison qu'il ignore, depuis quelques jours, toutes les filles de son lycée le déteste et ne cesse de lui passer un savon car il monopoliseraitSatô, le beau gosse du lycée. Pourtant, Yoshida n'a jamais eu la moindre occasion de le rencontrer. C'est ainsi, en lui demandant des explications, qu'il comprend être son excuse pour ne pas sortir avec les filles du lycée. Une rumeur circule pourtant comme quoi Satô aurait une personne qu'il aime plus que tout et qui se trouverait être dans ce lycée."

Avis

His favorite est une petite pépite au milieu des titres d'Asuka, mais je sais qu'il ne fait pas l'unanimité dans le rang des fujoshis. C'est pourquoi aujourd'hui je suis bien déterminée à vous expliquer pourquoi j'apprécie autant His Favorite !

Les dessins d'His favorite sont tellement...Particuliers ! En même temps, la base même de l'histoire c'est que le héro soit moche. Mais quand on dit moche, c'est bien moche, c'est vraiment pas très esthétique comment il, ainsi que sa bande de copain, est dessiné :rire: Pourtant on voit bien que la mangaka sait très bien dessiner quand on voit le reste des personnages.

C'est justement la base même du titre qui me fait autant craquer. J'adore le côté victime et vraiment très laid de Yoshida, qui se fait complètement manipuler par Satô. L'exagération de toutes les scènes rajoute une bonne grosse d'humour bien lourdingue, et c'est vrai que ce genre de comique de répétition peut très vite devenir lassant si déjà de base vous n'êtes pas forcement très fan.. Mais moi j'adore. Les filles toujours aussi dingue de Satô que ça en devient complètement ridicule, les blagues sur les physiques disgracieux des personnages principaux…

Puis je pense que vous l'avez compris si vous suivez un peu mon site, j'adore les semes un peu possessif à la manière de Satô. Il a beau avec un copain ultra moche, il ne peut s'empêcher de le priver de tout ce qui pourrait le rapprocher de quelqu'un (se qui veut donc dire pas forcement de sortie ou autre) Ah bah oui, quand on est un sadique, on veut être le seul à martyriser sa victime voyons ! La relation des deux personnages est bien entamée, on voit qu'ils sortent très vite ensemble et que Yoshida accepte bien ses sentiments envers Satô. L'auteure aborde de temps en temps quelques thématiques gay sans pour autant que ce soit trop présent, vu qu'au final, on ne voit pas grand-chose de sexuel entre les deux. Mais finalement ça ne me dérange pas tant que ça.

Au final, mon amour pour cette série ne tient pas à grand-chose. Il y a des titres comme ça, on ne sait même pas pourquoi on les aime, mais on les aime, c'est tout ! C'est quelque chose de vraiment très drôle avec lequel je peux véritablement exploser de rire sur une page, car l'humour fonctionne bien sur moi. Du moins cet humour, car je sais bien que nous ne sommes pas tous sensible au même comique. Je ne peux que vous le conseiller, ou du moins commencer par un ou deux premiers tomes pour vous faire déjà une bonne idée de la série.

Mars 2016

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×