Playback

    

Synopsis

"Un patchwork de sentiments signé Shimaji qui nous dévoile 4 histoires d’amour vibrantes ! Une romance impossible sur le lieu de travail, une liaison contre-nature entre un prof et le grand frère d’un de ses élèves, deux frères qui n’arrivent pas à se détacher l’un de l’autre, et, évidemment, deux amis d’enfance qui ne peuvent pas s’oublier…"

Avis

Playback est un manga édité chez les éditions Double H, dans la particularité est qu'il est en format un peu plus imposant que les mangas habituels. (format B5) De plus, son prix est lui aussi plus imposant, vu qu'il faut compter pas moins de 11,95euros pour ce manga… Et oui, les formats plus grands, ça se paye, forcement !

Nous avons le droit, bien heureusement, à deux dessins couleurs en papier glacé, ainsi qu'à un petit mot des éditions sur la raison qui les ont poussé à éditer ce manga là. Il s'agit d'un recueil de quatre petites nouvelles pour un total d'un peu plus de 160 pages. Pas bien nombreuse, si on ne compte pas le format plus important… Les quatre histoires sont toutes plus ou moins très simples. Une histoire d'amour entre un professeur de maternel et le grand frère d'un de ces élèves, deux frères, deux amis d'enfance, et deux employés d'une grande boite. Des couples pour le moins tous plus ou moins banals… Mais j'avoue avoir apprécié la certaine mélancolie qui se dégageait de ces titres. Entre les doutes des protagonistes face à certaine situation ; est-ce bien raisonnable entre deux frères, même si ils ne sont pas liés par le sang ? Y-a-t-il une limite à ne pas dépasser lorsqu'on est professeur, et dévoué entièrement aux enfants dans son travail ? L'auteure arrive très bien à décrire les sentiments des personnages…

Au fond, les histoires sont vraiment très, très tranche de vie. Ne vous attendez pas à des rebondissements affolants autour de nos protagonistes, mais il s'agit plutôt de sentiments très sincères entre des hommes découvrant, ou pas, l'amour homosexuel. Mais de là à dépenser aussi cher pour un simple manga ? Pour ceux appréciant les plus grands formats, il est sûr que vous arriverez à trouver votre compte dans votre achat. Mais pour ceux qui chercheront simplement de nouvelles histoires tranche de vie, il existe bien d'autres mangas s'approchant de ce genre là, avec un dessin des fois bien plus beau que celui-ci… Non pas que le trait de l'auteure m'accroche l’œil, au contraire je les trouve en parfaite adéquation avec les histoires racontées, mais il n'a pas non plus quoi que ce soit d'extraordinaire. Il y a une pauvreté des décors vraiment quasi présente, et c'est des fois assez dérangeant au vue du grand format.. Le personnage se retrouve baigné dans un vide blanc très large, et c'est vraiment super bizarre !

Janvier 2016

Ajouter un commentaire

 
×