Mankai Darling

 

Synopsis

"Cela fait maintenant une semaine que Takashi sort avec Haruhiko Fujimori, le patron de la boutique de fleurs où il travaille. Le jeune homme à l’habitude d’être tripoté et sexuellement harcelé par son patron, mais le simple fait de penser qu’ils forment à présent un couple le rend nerveux et inquiet… Malgré tout, nos deux tourtereaux décident de vivre ensemble !? Attention,Haruhiko Fujimori passe à l’action !"

Avis

Comme à mon habitude, dès qu'un titre de Kotetsuke Yamamoto est licencié en France, je me jette dessus. Et Mankai Darling n'échappe pas à cette règle ! Kotetsuke Yamamoto, c'est une auteure que j’apprécie beaucoup pour ses histoires allongées sur plusieurs tomes (je pense notamment à ses deux séries, Like the Beast et Let's pray with the priest) plutôt que sur des one shot, où j'ai plus de mal à accrocher. Histoire plutôt bâclée, mal gérées ect...Bref, j'aime bien plus cette mangaka lorsqu'elle peut développer son récit sur minimum deux trois tomes... Mankai Darling avait donc toutes les cartes en main pour être une très bonne lecture !

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça l'a été ! Mankai Darling ne possède aucune grande ambition en tant que yaoi. Il nous offre simplement une petite histoire divertissante avec le couple de comique que forment ces deux hommes complètement différents. D'un côté l'on a Haruhiko, 28 ans, patron de la boutique de fleur et véritable pervers à temps plein. Puis on a Takashi, le petit jeune employé de 18 ans, tout mignon tout gentil. C'est avec lui que j'ai eut le plus de mal au cours de ma lecture. Mais ça, on y reviendra après !

Comme d'habitude, le dessin de Kotetsuke Yamamoto est au top ! Celui-ci évolue au cours des deux tomes, car comme l'auteure l'indique au début du premier, les différents chapitres ont été dessiné avec plusieurs mois intervalle. Donc forcement, la qualité augmente au fur et à mesure. Et ça, c'est bien ! Les expressions de Takashi sont hilarantes, et moi qui avait l'habitude de trouver que tous ses personnages se ressemblaient dans une seule et même histoire, je n'ai cette fois-ci pas eut cette impression. Au delà de ça, les planches sont très jolies, l'absence de trame rend la lecture agréable et pas too much.

 

 

Pour ce qui est de l'histoire en elle même, comme l'indique très bien l'éditeur, il s'agit d'une « comédie romantique délirante », bien qu'avec Haruhiko, le romantisme vire vite à autre chose :rire: Les deux personnages sont, dans leur genre, très « frais » et sincères. Oui je sais, ça ne veut rien dire ! Mais comment l'expliquer...Il n'y a rien de trop, du moins du côté d'Haru. C'est simplement un homme, certes, obsédé, mais il n'en fait jamais trop. Ce n'est pas ici que vous aurez le moindre soupçon de viol ou autre. Malgré son âge, il se comporte comme un gamin capricieux, à notre plus grand plaisir. Celui avec qui j'ai eut un peu plus de mal, c'est Takashi… Un poil trop passif dans sa relation, il se laisse complètement embobiné par son copain. Lorsque Haru lui oblige de vivre avec lui, il bronche à peine...Enfin, il râle deux minutes, et abandonne au final. Si c'était seulement ça, mais la plus part du temps, il chouine, pleure...A se demander lequel des deux est le plus capricieux ! J'ai eut plusieurs fois envie de lui mettre un coup de pied aux fesses pour qu'il se bouge un peu. C'est un trait de son caractère qui le rend aussi attendrissant qu'irritant...A voir de quel côté vous vous situerez !

A côté de cela, on a le couple que forme Ryô, un autre employé de la boutique et Tsuzuki, un employé de bureau… Le petit couple d'imbécile heureux qui rajoute une couche de comique !

Au final, l'ensemble est pour le moins convainquant ! L'auteure nous amène dans le quotidien des deux garçons, nous entraînant sur plusieurs mois dans les anniversaires de l'un, les voyages de l'autre… Bref, on découvre tout de ces deux là, auxquels on s'attache très vite. Takashi évolue au fur et à mesure des chapitres, c'est plaisant à voir, bien qu'il lui reste encore du chemin à parcourir ! Bref, du Kotetsuke Yamamoto tout craché ! Je ne peux que vous conseiller tous ces titres, du moins ses trois séries édités chez le même éditeur plus que ses one-shot. Cette auteure fait réellement parti des mangakas que j’apprécie le plus, et je suis au moins assurée de la qualité de ses œuvres quand je viens à acheter un de ses mangas.

Novembre 2015

Autres titres de Kotetsuko Yamamoto

Bokura No Negai