Dancing colors

  

Synopsis

"Nagisa, danseur de pole dance très apprécié du public, est du genre, après chaque représentation, à aller finir sa nuit dans les bras d’un homme. Il ne prend jamais rien au sérieux, et surtout pas son travail. Il est en cela complètement opposé à son nouveau collègue Kô, le meilleur danseur du club dans lequel il a été engagé, qui fait passer son art avant tout le reste. Mais la vie de Nagisa se met à changer lorsqu’il aperçoit Kô danser au club, un soir. À la fois impressionné et blessé dans sa fierté, il réalise qu’il a beaucoup de choses à apprendre de lui. Mais bien vite, il se rend compte que Kô semble cacher un lourd secret…"

Avis

J’ai très longtemps vu les scans anglais de Dancing Colors sur le net sans jamais avoir envie de testé. La couverture était belle sans me donner plus envie que ça, j’étais donc assez perplexe quand j’ai reçu ce manga. Et quelle belle erreur j’ai faite ! Cette lecture était superbe, j’ai vraiment adoré.

 

 

J’aime de manière général les mangas qui parlent de la danse. J’ai toujours adoré voir des hommes danser, et j’aime aussi énormément le pole dance, autant dire que c’était un combo parfait pour moi. Les personnes étaient très sexy sans tomber dans le vulgaire, la mangaka a très bien gérer tous ces corps en action, le détail des muscles, des mouvements. L’histoire est aussi très intéressante, j’ai bien ressenti les émotions de chacun. Kô et toute l’intrigue autour de lui m’a tenu en haleine, on a affaire à un personnage avec du charisme et un véritable background, montrant que l’auteur a fait un minimum de travail sur son histoire.

L’ensemble rend bien et m’a beaucoup plu. J’ai aimé toutes les pages, j’ai vibré avec les personnages et j’ai été contente de la fin. C’était une très belle histoire là où je ne m’y attendais pas, c’est aussi une chose que j’aime beaucoup !

Août 2017

×