Goodbye Lilac

  

Synopsis

"Pour Kasai, enseignant au lycée, le jeune Reiji Kato est un élève à problèmes, difficile à gérer; malgré tout, il ne peut pas s’empêcher d’éprouver une vive affection pour lui. Mais la situation se complique lorsque Kato lui fait une déclaration d’amour... Très professionnel, Kasai refuse ses avances, et Kato quitte le lycée après la remise des diplômes. Des années plus tard, il intègre le même lycée que Kasai, mais en tant que professeur, cette fois..."

Avis

Je crois que Ringo Yuki se hisse petit à petit dans mes mangakas préférés pour le yaoi. Son précédent titre édité chez le même éditeur avait été une excellente lecture (il est sorti il y a déjà un an maintenant !), et Goodbye Lilac ne l’est qu’encore plus.

Le manga de base ne propose aucun thème vraiment très original. Des histoires entre élèves et professeurs, on en a vu très souvent, ça doit d’ailleurs faire partie des thèmes préférés pour un yaoi, le côté school life. Mais Ringo Yuki arrive toujours à insuffler sa patte, et à donner vie à des histoires très intéressantes, et très poignantes. Je me suis laissée complètement entrainer par Goodbye Lilac, et c’était tellement bien !

 

 

Le personnage de Kasai est vraiment très intéressant, que ce soit pour la personne qu’il est ou pour sa sexualité. Calme, placide, sa vie ne semble pas faire de vague. Il pourrait paraître ennuyeux, mais finalement, c’est aussi un caractère que j’apprécie. Surtout quand à côté de ça on se retrouve avec Katô, une vraie bombe de bonne humeur et d’énergie, que ce soit durant son adolescence ou une fois arrivé à l’âge adulte. Il bouscule Kasai dans ses habitudes, et malgré son petit côté obsessionnel, je dois dire que je me suis vraiment identifiée à ce personnage. Son amour fou pour une personne peut paraître inconcevable, peut-être déplacé pour certain, mais quand vous êtes dans le même cas que lui, je peux vous dire que vous vous contentez d’hocher la tête en sentant votre cœur se serrer. Peu de manga sont capable de me faire ressentir ce genre de chose, et rien que pour ça, j’aime Goodbye Lilac.

 

 

L’histoire est douce et tendre, prenant son temps malgré les nombreuses déclarations de Katô. Les deux personnages savent se remettre en question, et cela leur permet de tous les deux évoluer jusqu’à la fin du manga. C’est beau, que ce soit l’histoire ou même les dessins de Ringo Yuki qui sont de toute beauté.

Je conseille vivement Goodbye Lilac, encore une excellente lecture de cette mangaka, que je veux vite revoir pour un autre yaoi !

Juillet 2017

Autres titres de Ringo Yuki

Konshoku Melancholic

Tamayura

Ajouter un commentaire

 
×