Hong Kong Dragnet

  

Synopsis

"Takayuki Iba mène une paisible vie de lycéen, jusqu’au jour où des hommes en costumes noir viennent le chercher. Takayuki apprend que pour hériter d’une grosse fortune, il doit se venger des assassins de son père et se battre pour les droits de succession contre son demi-frère Arthur, à peine plus jeune que lui. Mais à peine a-t-il jeté un regard au magnifique visage (et à l’expression clairement hostile) d’Arthur, que Takayuki se fait voler son coeur... Takayuki rencontre également Jason, qui pense que tout peut se régler avec un bon coup de poing, et Craig, un homme calme et froid. Plaçant leur confiance en leurs deux gardes du coup, les demi-frères vont découvrir entre eux l’amour et l’hostilité, alors qu’ils se battent pour leur survie dans la pègre hongkongaise !"

Avis

Hong Kong Dragnet fut une très bonne découverte. Pour une fois, j’ai préféré les dessins à l’intérieur qu’à l’extérieur, ce qui est plutôt étrange ! D’habitude, si la couverture ne me plait pas au niveau des dessins, l’intérieur est souvent pire. Dans ce cas-là, je n’étais pas vraiment emballée par la couverture et le trait des personnages, mais une fois le manga ouvert, j’ai adoré le dessin. Du coup, rien que pour ça, surprise !

Hong Kong Dragnet est une histoire de mafia comme on peut en trouver beaucoup. Ce monde-là est un univers où le boy’s love peut être très facilement représenté, que ce soit par les différentes classes au sein de l’organisation, ou les relations dominants dominés. Ici, nous avons l’air de suivre deux couples en devenir, ou du moins, deux histoires. J’ai beaucoup aimé le fait qu’en plus de ces histoires, on est plongé dans une grosse intrigue mafieuse, qui dure tout le long, et continuera dans le second et dernier tome. Durant un moment j’ai bien cru qu’elle allait prendre fin aussi vite qu’elle avait commencé, mais l’auteur a su me surprendre. C’est quelque chose d’agréable.

La fin nous laisse sur un suspense insoutenable, même si on se doute surement de ce qui se passera dans le début du tome suivant. Cette fin me laisse assez perplexe, et impatiente pour la suite. Hong Kong Dragnet n’est peut-être pas la découverte de l’année, mais j’ai passé un agréable moment au milieu des personnages, et j’attends donc le final de la série.

Février 2017

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×