Labradorescence

  

Synopsis

"Shunji Fujishiro, photographe, se réveille un matin dans un lit d'hôpital, où il a été transporté après avoir perdu conscience lors d'une chute dans un escalier. Il est aussitôt surpris et irrité par l'attitude désinvolte du médecin qui s'occupe de lui, Mutsumi Higa ; leur rencontre, pourtant, insuffle à Shunji la motivation et l'inspiration dont il avait besoin pour ses projets de photographie. Quant à Mutsumi, il est intrigué par Shunji, dont le caractère honnête et impulsif est diamétralement opposé au sien... Avec Labradorescence, plongez dans une histoire d'amour mais aussi d'amitié, pleine de tendresse et de pudeur, qui fait la part belle à l'expression des sentiments et à la compréhension de soi. Une oeuvre tout en délicatesse, à dévorer sans attendre !"

Avis

Labradorescence possède une histoire et une couverture des plus mignonnes. Le dessin léger à l’aquarelle donne un côté très calme et poétique, et l’ensemble du chara-design, bien que très classique, est très efficace. C’est le genre de titre agréable à lire, reposant, sans prise de tête, dans le genre tranche de vie, au sens le plus basique.

Mutsumi Higa, le médecin s’occupant du jeune photographe, est le genre de personnage qui ne se dévoile jamais beaucoup. Non pas qu’il se la joue mystérieux, mais il est juste peu bavard, et ses sentiments sont donc difficilement dévoilés, ou seulement à l’aide des personnages autour de lui qui arrivent à le comprendre. De son côté, Shunji est peut-être le plus extraverti des deux, mais il reste néanmoins très calme, et très attachant. Leur relation part d’un peu n’importe quoi, on ne sait d’ailleurs pas vraiment comment ils arrivent à se rapprocher, mais cela se fait néanmoins très naturellement. Cette relation est saine, et vraiment agréable à suivre, se développant tout en douceur.

J’ai pris un vrai plaisir à lire Labradorescence, c’est tout mignon et adorable, on se sent bien après une lecture mignonne comme ça, sans tomber dans le cliché idiot. C’est du petit shonen-ai, sans aucune scène de sexe dévoilée, à peine un léger baiser, simplement une jolie romance entre les deux garçons.

Décembre 2016