Le carnivore & le végétarien

  

Synopsis

"Métis, beau garçon, s'attirant le regard de tout le monde partout où il passe, Yamato, étudiant à l'université, est un garçon pessimiste, timide et qui n'a pas d'amis. La seule personne qu'il arrive à accepter, c'est son colocataire, un garçon nommé Jôji, au caractère diamétralement opposé du sien. Tout ce que souhaite Yamato, c'est d'être sur un pied d'égalité avec Jôji, mais de son côté, Jôji semble attendre de Yamato quelque chose que celui-ci ne peut pas encore lui donner..."

Avis

Le carnivore et le végétarien est une bonne petite surprise dans la vague Hana de septembre 2016. Mangaka encore inconnue pour moi, j’ai adoré le style de dessin de Akeno Kitahata. Ses jeunes hommes sont juste MAGNIFIQUES ! Et j’ai beaucoup aimé comment elle a rendu le côté métissé de Yamato. Quel bonheur rien que pour ça !

 

 

Puis, je dois vous l’avouer, je m’étais honteusement imaginée voir un recueil de nouvelles. Etant donné que Boy’s love idp est l’expert pour ce genre de chose, je ne sais pas pourquoi, mais je sentais déjà le recueil avec plein de petites histoires très vites expédiées. Finalement, que nenni, et tant mieux. On suit une seule et même histoire tout le long du manga, que j’ai d’ailleurs adoré.

 

 

L’histoire en elle-même n’a rien d’originale. On se retrouve avec une histoire assez courante de deux colocataires et frères par alliance, ce qui leur donne forcement le genre de relation très fusionnelle ambiguë dans tout titre yaoi. Mais j’ai trouvé le scénario très bien exploité, ce qui fait qu’au final, j’ai passé un très bon moment. Les personnes sont bien développées, on est loin des histoires où ils finissent par se jeter l’un sur l’autre sans véritable remise en question. Que ce soit du côté de Jôji qui réfléchit sur sa tendance gay ou Yamato qui ne se laisse pas faire, j’ai l’impression de voir des personnages authentiques, et pas des clichés ambulants. Seul hic, les parents des deux garçons qui semblent complètement déconnectés de la réalité vu leurs réactions absolument…Incompréhensible ? Je peux comprendre qu’avec les années qui défilent nous sommes de plus en plus tolérant, mais là, leur réaction frôle le ridicule.

Le carnivore & le végétarien est donc une lecture agréable et accessible aux plus jeunes. En effet, bien qu’évoquée, aucune scène n’est montrée.

Octobre 2016

×