Plus que des amis

  

Synopsis

"Suga, en deuxième année d’université, habite avec son ami d’enfance Hara depuis six mois. L’un et l’autre se connaissent par cœur, mais il y a tout de même une chose que Suga est incapable de dire à Hara : c’est qu’il éprouve pour lui des sentiments qui vont au-delà de leur amitié. Mais un soir, alors qu’il se croit seul à l’appartement, Suga s’offre un petit plaisir solitaire dans le salon et se fait surprendre par Hara... qui lui propose de l’aider à continuer. Cette simple soirée ébranle complètement les bases de leur relation... Haracacherait-il lui aussi des choses à Suga ?"

Avis

Tomo Kurahashi est typiquement le genre de mangaka que j’aime bien sans aucune raison apparente. En effet, son travail est souvent trop normal, comme le montre ses deux premières œuvres publiées en France. Plus que des amis possède un scénario vraiment très classique. Il ne faudra pas chercher plus loin qu’une histoire banale entre deux amis d’enfance en colocation. A l’image de Sick, son second titre est un tranche de vie comme vous en aurez très souvent vu. Son dessin rattrape pour moi bien des choses, je trouve ses personnes vraiment adorables. Je craque devant ses pages, c’est donc toujours avec un certain plaisir que je lis son travail.

 

 

Si son travail est classique, il n’en reste pas moins correct. Nous sommes loin d’une histoire sans queue ni tête, écrite simplement pour prétexte de mettre des scènes de sexe. Nos deux héros ressentent mutuellement un certain attachement, et l’intérêt de l’œuvre sera de les voir se déclarer l’un à l’autre suivant les différents quiproquos. Une vie plutôt banale en somme, mais j’ai finalement beaucoup aimé lire ce petit manga ! C’est le genre de titre que je peux relire quand j’ai simplement envie de lire un truc un peu mignon si on oublie la scène quasi-forcée quand Hara a un peu trop bu.

Plus que des amis est donc un titre sympa, mignon, que je relirai sans problème étant donné qu’il est tellement classique je l’oublierai vite. Un mal pour un bien, je pourrai donc le relire et me refaire une semi-découverte !

Août 2017

Autres titres de Kurahashi Tomo

Sick

×