Recipe for black

  

Synopsis

"Alors qu'il est censé reprendre la succession du clan yakuza de sa famille, Tatsumi prend ses responsabilités à la légère et mène une vie dissipée. À la recherche de quelqu'un qui pourra l'aimer, il se rapproche de son ami Shingo, le leader d'un groupe de voyous, afin de satisfaire ses désirs les plus profonds. 
De son côté, bien qu'il fasse partie de sa famille, Tomomi, le petit frère de Tatsumi, lui témoigne un amour inconditionnel. Entre Tomomi et Shingo, qui pourra réellement toucher le cœur de Tatsumi ? Quelle sera la réaction de Tatsumi en recevant enfin l'amour qu'il recherchait ?"

Avis

Je viens juste de terminer Recipe for Black, et je dois dire que je ne sais pas trop quoi penser de ce titre ! Alors que je ne l’avais pas encore ouvert, celui-ci ne me disait vraiment rien du tout, et j’ai attendu le tout dernier moment pour le lire. Je ressors de cette lecture confuse.

Pour commencer, je n’ai absolument pas aimé les dessins. Cela est personnel, bien entendu, mais les dessins m’ont tellement rebuté que c’était difficile de se concentrer sur l’histoire tant le profil des personnages était à mes yeux, disgracieux. Je ne sais pas expliquer, je trouvais leur trait trop agressif, trop géométrique, tout triangulaire et pointu. Bref, quand le dessin ne suit pas, j’ai vraiment énormément de mal à me plonger dans la lecture.

 

 

A côté de cela, le scénario ne m’a pas vraiment plu. On est sur un pseudo mélange d’inceste et de romance, avec un triangle amoureux qui est, pardonnez-moi du terme, particulièrement foireux. Dès le début on sait bien que l’un des personnages n’a aucune chance, encore plus avec la dimension incestueuse qui se profile là-dedans. Mais bon, à choisir entre son frère psychorigide stalkeur et un mec qui cogne juste parce que c’est cool et qu’il est trop d4rk et torturé donc il doit faire ça… Merci le choix quoi ! Je n’apprécie pas ce genre de personnage, je n’ai aucune attache émotionnelle envers lui, même lorsqu’on essaye de me faire croire que c’est son caractère et qu’il aime frapper son conjoint. Frapper, et violer d’ailleurs. J’ai du mal à voir où est la « tendresse » dont on nous parle après le synopsis dans ce titre.

 

 

Je ne sais pas si l’auteur a voulu justement dénoncer ça, et faire une histoire d’une personne torturée et s’étant laissée prendre dans le piège d’une relation aussi néfaste et empoisonnée… Mais ce n’est pas vraiment l’impression ça à. Etant donné qu’à la fin, le fameux personnage semble heureux avec son bourreau.

Enfin, je préfère passer mon chemin en ce qui concerne Recipe for Black. Je n’ai pas aimé, peut-être parce que je n’ai pas compris le message derrière (clairement pour moi il n’y en a pas), ou parce que ce n’est pas mon genre d’histoire. 

Février 2017

×