Rendez-vous à Udawachou

 c

Synopsis

"Alors qu'il se promenait, Keigo Momose, lycéen, tombe nez à nez avec un travesti. Mais en regardant de plus près, il ressemble beaucoup à un de ses camardes de classe, Tomoya Yasuhiro. Depuis ce jour, Keigo s'est mit en tête de savoir pourquoi Tomoya s'habille t-il ainsi..."

Avis

Rendez-vous à Udawachou est la bonne surprise de l’envoi du début d’année chez Boy’s Love idp. La couverture ne me tentait pas vraiment, je trouvais le style de dessin pas terrible. Et quelle erreur j’ai fait de ne me fier qu’à la jaquette.

 

 

C’est une merveilleuse histoire qui prône la différence et la tolérance. Hideyoshico est une artiste que j’aime beaucoup, et j’espère maintenant pouvoir lire d’autres de ses œuvres maintenant que j’ai autant accroché à Rendez-vous à Udawachou. Le dessin est sympa, elle a rendu Momose assez brute de décoffrage et terrifiant, alors que Yashiro arrive à avoir un côté féminin masculin très appréciable, notamment lorsqu’il est habillé en femme. Car, pour ceux qui n’auraient pas encore pris le temps de lire le synopsis, ce manga nous parle de travesti, sujet peu abordé, et très intéressant d’ailleurs ! On a le droit à toutes les questions que l’on pourrait se poser à ce sujet. Par exemple, pourquoi faire cela ? Momose va essayer de peser le pour et le contre au début du manga, comme pourrait le faire le lecteur. A côté de cela, Yashiro nous expliquera avec ses propres impressions le pourquoi du comment. En plus des deux garçons, nous avons aussi le regard des autres personnages, le fait de s’accepter tel quel, ou d’accepter le fait d’aimer porter des vêtements féminins lorsqu’on est un homme.

 

 

La relation qui s’installe ensuite entre les deux garçons est étrange, maladroite. Momose essaye de faire du mieux qu’il peut, mais ne parvient qu’à faire fuir l’intéressé. Il ne sait pas vraiment dire ce qu’il veut, et quand il le fait, cela résonne comme un ordre. Yashiro est donc naturellement terrifié, lui qui de son côté, rejette absolument son homosexualité. Cela donne donc une relation assez étrange, à base de je t’aime moi non plus. J’ai beaucoup apprécié un moment du manga qui a failli mal tourner (pour ceux qui l’ont lu, dans la chambre de Yashiro), après lequel Momose se remet en question, contrairement à beaucoup de personnage dans les yaoi. La relation entre Momose et Yashiro marche bien car ils sont tous les deux opposés, et apportent à chacun quelque chose de par leur différence.

Rendez-vous à Udawachou est donc une lecture très très sympa. Particulière, mais agréable à suivre, car elle bouscule nos habitudes en proposant quelque chose d’original, sur un thème que l’on ne voit que trop peu. Je ne peux que vous conseiller de lire ce manga, si vous arrivez à passer outre le dessin quelque peu étrange au premier abord.

Janvier 2017