Rêve de Coucou

   https://image.noelshack.com/fichiers/2018/42/4/1539887373-fiche-critiquerevedecoucou.png

 

Synopsis

"Depuis des années, Natsuka est amoureux de son ancien camarade d'école, Hakushima. Mais son amour a toujours été à sens unique, et Natsuka n'a jamais osé lui avouer son homosexualité de peur de perdre également son amitié. Pour échapper à ses sentiments persistants, il fréquente quelqu'un d'autre, un garçon de son âge nommé Seno, qu'il ne voit que pour le sexe. Mais lors d'un accident, Hakushima et Seno tombent tous les deux dans le coma. Natsuka attend avec impatience le réveil de Hakushima, mais c'est Seno qui reprend conscience en premier... jurant qu'il s'appelle Hiro Hakushima !"

Avis

Les couvertures de Rêve de Coucou m’avaient directement attiré l’œil. Certes, sans grande fantaisie, mais les deux gros plans sur deux des personnages principaux, à savoir Hakushima et Seno sont hypnotisant. J’avais directement accroché et j’étais persuadée d’adhérer à l’histoire en elle-même… je n’ai clairement pas été déçu !

Quel plaisir de lire Rêve de Coucou. Avant toute chose, je vous conseillerai de vous lancer dans l’histoire sans rien en savoir (ni même lire le synopsis comme j’ai fait de mon côté), je trouve que c’est ainsi qu’on peut en apprécier le plus sa saveur. L’histoire est bien faite, les personnages attachants et entiers et je trouve, à mon sens, qu’on trouve ici un bon traitement du sexe et du consentement. Néanmoins, si vous souhaitez en connaître un peu plus, alors je vous conseille de continuer la lecture de cette chronique…

 

 

Le style de Tamekou est typiquement le style de dessin que j’apprécie. Je trouve les personnages très beaux et malgré l’extrême ressemblance entre Hakushima et Seno (chose tout à fait normale et justifiée dans l’histoire) elle parvient à gérer aussi pour qu’ils soient tous deux reconnaissable. Le déroulement de l’histoire était vraiment agréable, j’ai beaucoup aimé la touche de fantastique qu’apporte l’auteur auquel on ne s’y attend pas.

Mais ce à quoi on ne s’attends pas est tout le reste derrière, mais ça, je vous laisse le découvrir… J’ai eu un attachement tout particulier à Seno qui est un bon garçon qui s’accroche autant qu’il le peut. Il est touchant sur certain point et j’apprécie le fait que l’auteur développe une partie de son adolescence à la fin du second tome afin que l’on puisse comprendre un peu plus sa psychologie. En effet, même avec trois personnages principaux, Tamekou prend le temps de les développer assez. Les deux tomes étaient plus que nécessaire et sont les bienvenues dans cette situation. Je trouve que c’était exactement ce qu’il fallait.

Bref, tout ça pour vous dire que pour moi, Rêve de Coucou c’est un grand OUI. J’ai beaucoup aimé l’histoire, les personnages, les dessins… Un sans-faute sur tout la ligne, je suis très contente de cela, et je suis maintenant impatiente de découvrir d’autres œuvres de Tamekou qui sait toujours me régaler.

Octobre 2018

Ajouter un commentaire

 
×