The beast is next to me

  

Synopsis

"Kanato est un garçon tout ce qu'il y a de plus banal qui a repris la supérette familiale, tandis que Shin, son voisin et ami d'enfance, vient d'une riche famille et travaille à présent dans une société d'élite. Bien que le comportement hésitant de Kanato semble énerver son ami au plus haut point depuis qu'ils se connaissent, le soir où il a le coeur brisé, Shin l'embrasse en lui promettant qu'il le fera oublier celui qu'il aimait depuis si longtemps."

Avis

Nase Yamato est une mangaka que j’aime beaucoup, je suis donc toujours très contente quand je peux avoir un nouveau titre d’elle en France. Son dessin est assez reconnaissable, et ses histoires tournent toujours autour des mêmes sujets, mais je ne sais pas, j’ai une certaine affinité avec elle.

The beast is next to me n’échappe pas à la règle. C’est une histoire toute simple, basée sur un trio d’ami d’enfance qui se transforme petit à petit en triangle amoureux. Comme l’indique bien Boy’s love IDP sur le manga directement, c’est une histoire plutôt maladroite. Entre les non-dires, les gestes confus, nos protagonistes ne sont pas au bout de leurs peines.

 

 

Je trouve ça juste dommage que la mangaka enferme ses personnages dans des cases physiques et mentales beaucoup trop visibles. Ses ukes et ses semes ont de vrais différences, déjà d’un point de vue physique, où le uke sera toujours plus petit et moins musclé que le semé. Mais aussi d’un point de vue caractériel, avec un dominé souvent très possessif et un dominé qui aura tendance à se laisser faire tout en ne comprenant pas toujours bien la situation. Bien que oui, cela soit aussi le cas de manière général dans la réalité, j’aime bien aussi casser ces clichées de temps en temps, et Nase Yamato n’est pas vraiment là pour ça.

On se retrouve une nouvelle fois avec le même schéma pour The beast is next to me. Shin est riche, beau gosse, sûr de lui et capable de foncer dans le tas quand il faut. Il prend facilement l’initiative. A côté de ça, Kanato est le type de dominé que Nase Yamato fait très souvent : peu sûr de lui, se laissant porter par la fougue de Shin.

 

 

Si vous aimez Nase Yamato, vous serez bien entendu ravi par la sortie de The beast is next to me. Vous connaissez donc le travail de l’auteur, ne vous attendez à rien d’autres de plus, elle continue dans sa lancée. Pour les personnes encore étrangères au travail de cette mangaka, The beast is next to me n’offre rien d’original et de très neuf, il ne se démarquera donc pas des autres. Cela reste néanmoins une bonne lecture.

Autres titres de Nase Yamato

Fall in love with me
Fan