Zantei Boyfriend

  

Synopsis

"Akizuki est un jeune professeur distrait et un peu angoissé. Un jour, dans le métro, il est sauvé des mains baladeuses d’un frotteur par un de ses étudiants, Kitamura. Très gêné que celui-ci l’ait surpris dans une situation aussi délicate, il l’évite au maximum, alors que Kitamura tente visiblement de se rapprocher de lui. Car si Kitamura est beau, Akizuki dégage un charme étrange auquel l’étudiant est incapable de résister. Pour faciliter la vie d’Akizuki, décourager les harceleurs et se rapprocher de lui, Kitamura finit par proposer à son professeur un marché fou : il va devenir son petit ami par intérim."

Avis

Zantei Boyfriend est dans la lignée de ce que Bosco Takasaki produit, à savoir l’histoire d’un seme plutôt dominateur et d’un uke « oui mais non », vous savez, le stéréotype du gars qui passera le manga à dire qu’il ne veut pas, passant la plupart des scènes de sexe pour des espèces de viols.

 

 

Certaines situations sont tout à fait ridicules, j’ai même éclaté de rire sur le chantage affectif que fait Kitamura pour s’approcher d’Akizuki ainsi que la solution qu’il lui propose. Akizuki est un jeune homme assez réservé, peu sûr de lui, et vis à vis du très beau Kitamura, mannequin à ses heures perdues, il a en effet l’impression que tout ceci n’est qu’une vaste blague. Et oui, si je dois bien dire quelque chose, c’est que j’adore les dessins de Bosco Takasaki, et je trouve que le métissage de Kitamura est plutôt visible, chose que j’aime beaucoup.

C’est une histoire très classique, sans véritable aucune originalité entre un professeur et son élève tyrannique. Zantei Boyfriend n’est pas mon titre favori de Bosco Takasaki, et je pense vite l’oublier.

Octobre 2017

Autres titres de Bosco Takasaki

Omae wa Hitsuji

Tadoru Yubi