Bokura No Negai - Tome 1

  

Synopsis

"À dix-neuf ans, Ryô hérite de trois frères suite au remariage de son père : Kentô, le plus âgé des trois, est un élève brillant et sérieux ; Hayato, le second, est un jeune homme calme et intransigeant ; quant à Masato, le petit dernier, c’est un garçon espiègle et très câlin. Bien qu’il soit à présent le nouveau patron du café que tenait sa belle-mère, le jeune homme n’en reste pas moins désorienté. Mais on dirait bien que l’amour pointe le bout de son nez au cœur de cette famille recomposée !? "

Avis

Le nouveau kotetsuko Yamamoto est toujours attendu avec beaucoup d’impatience. Par moi, bien sûr, mais aussi par beaucoup d’autres amateurs de yaoi. Faut dire qu’elle est bien connue, entre Like the beast, Let’s pray with the priest, et bien d’autres de ses œuvres non publiées en France. Donc autant vous dire que je me suis littéralement jetée dessus comme une affamée sous-alimentée depuis des semaines.

 

 

Le début du manga est assez dur. La mangaka explique dans son petit texte de fin qu’elle voulait faire de bokura no negai une histoire assez sombre…Et bien du moins le début elle a plus que réussie !! Vu tous les évènements tragiques qui s’enchainent, j’ai bien cru vite déchanter de ma lecture... Heureusement, le récit reprend du poil de la bête pour nous présenter une famille pétillante de quatre charmants jeunes hommes, l’environnement idéal pour que ça se transforme en territoire de gay. On suit les péripéties amoureuses de nos garçons avec beaucoup de plaisir et de rire. Certaines situations sont carrément bizarres… Genre le gamin en primaire faisant sa déclaration à un des membres de la famille, quasiment adulte…Pardon ?!

 

 

Mis à part cela, l’ensemble est joyeux, frais et vraiment drôle. J’aime toujours autant le travail de Kotetsuko Yamamoto, et j’adore aussi le fait que le manga soit lié à Mankai Darling, qui n’était pourtant pas mon préféré de la mangaka. Décidemment, ça en fera des titres liés à d’anciens de leur catalogue dans cette vague Hana ! Mais en tout cas, ce premier tome m’aura mis en bouche pour le second, que j’attends avec une attention toute particulière, pour connaître le fin mot de l’histoire de ces quatre jeunes hommes, au vue des affinités qui commençaient à se faire.

Mai 2016

Autres titres de Kotetsuko Yamamoto

Mankai Darling