Canis - Dear Mr. Rain

  

Synopsis

"Chapelier à la renommée internationale malgré son jeune âge, Satoru Kutsuna se contente de travailler dans son humble boutique, loin des projecteurs des dé lés. Trop exigeant envers ses salariés, il se retrouve à devoir trouver pour le lendemain un nouvel employé en vue d'un gros évènement. En rentrant chez lui désespéré de n'avoir trouvé per- sonne, il tombe sur Ryou Kashiba, un jeune homme gisant inconscient sous la pluie et le froid, qu'il décide de ramener chez lui. Ce dernier, pour le remercier de son hospitalité, accepte alors de l'aider pendant les 2 prochains jours, après quoi il ira remplir son objectif : mourrir."

Avis

J’avais déjà lu Canis en scan anglais, et la première chose qui m’était venu à l’esprit après ma lecture, c’était un énorme « WHAOUH » ! Alors quand boy’s love IDP annonce la sortie de ce titre, je hurle de joie. Quel bonheur de lire en français !

 

 

La première chose que j’adore avec Canis, c’est son chara-design époustouflant. C’est un style unique, reconnaissable parmi beaucoup. On croit difficilement que Zakk, la mangaka, est d’origine japonaise tant son style semble inspiré des comics américains. Avec ces grands yeux, ce trait original et des expressions dignes de certain cartoon, je dois dire que je suis conquise comme la plupart des lecteurs.

Avec ce dessin, s’ajoute une histoire des plus intéressante. Au début, on a l’impression de se retrouver dans un simple manga tranche de vie, mais Zakk parvient à mêler subtilement quelques petites intrigues sous-jacentes pour pimenter la lecture. On découvre petit à petit le passé de nos deux protagonistes par le biais de flash-back, non annoncé, donc il est important de faire attention lors de la lecture. Plus d’une fois j’ai réalisé qu’au dernier moment qu’il s’agissait d’un souvenir, et je me retrouvais un peu perdue. J’adore l’idée originale d’un magasin de chapeau et du monde de la mode en général, qui donne lieu à de superbes dessins avec des chapeaux farfelus ou de jolies tenues, tout comme j’adore pourquoi le personnage en vient à travailler dans ce domaine-là.

 

 

La relation des deux personnages est très agréable à suivre. Leur différence d’âge et de caractère amènent à des discussions intéressantes, et surtout drôle. J’ai bien rigolé face à certaine réflexion, voir même face au comportement de Ryô, fraichement arrivé au Japon. Leur relation est très légère, et si ce premier tome s’apparente à du shonen-ai, on apprécie néanmoins que les évènements ne soient pas précipités ; c’est tellement rare de nos jours dans les boy’s love. Bien entendu, on commence à avoir des signes évidents d’un intérêt commun, mais l’histoire ne se focalise pas simplement sur ça. On s’intéresse plutôt à une rencontre atypique entre deux hommes que tout sépare.

Canis est donc à la hauteur de mes espérances. C’est un très bon premier tome, qui me donne envie de découvrir les autres titres de cette série sans attendre. Pour les personnes cherchant un titre très posé, à la romance légère et sans vulgarité sexuelle, Canis est tout à fait fait pour vous !

SUITE DIRECTE : Canis - Dear Hatter

Septembre 2016