Dans un coin de ciel nocturne

   

Synopsis 

"Hoshino et son senpai, Akihiro, sont dans le même club d’astronomie. Ce dernier remarque immédiatement les sentiments de son kohai à son égard. Après avoir tenté de rester stoïque face à Hoshino, il entretient vers la fin de l’année une relation ambiguë avec lui, pensant qu’ils ne se reverront plus jamais. Onze ans ont passé, Hoshino est désormais le professeur du turbulent Shôta, qui ne cesse de se bagarrer avec ses camarades. Du haut de son bureau, l’enseignant remarque une personne qu’il ne reconnaît pas. En allant à sa rencontre, il découvre que l’inconnu est Akihiro, venu chercher son fils qui n’est autre que Shôta."

Avis

Nojico Hayakawa, en activité depuis seulement 2010 au japon, voit son premier titre traduit en français par les éditions boy's love idp dans leur nouvelle collection Hana. Dans un coin de ciel nocturne nous offre une couverture très poétique, avec des drapés de nuits étoilées qui s'ouvrent sur les deux protagonistes. Les couleurs sont harmonieuses, et le blanc qui prend aussi une place importante sur cette couverture rend l'ensemble lourd de sens. Cette couverture est selon moi tout simplement somptueuse ! L'édition nous offre aussi deux pages couleurs ; une reprenant le dessin de la couverture, et un autre dessin exclusif à l'intérieur. Aucun doute, la collection Hana est très jolie ! La seule petite chose que je pourrai lui reprocher, c'est le papier utilisé. C'est exactement le même que pour leur collection classique, un papier assez épais, au découpage grossier, pas toujours agréable au toucher. Néanmoins, si vous êtes habitués à la collection de base de chez boy's love idp cela ne vous dérangera pas.

 

 

A l'intérieur, on découvre des dessins dominés par un aplat de blanc. Les cases sont structurées de manière à ne pas toujours être assemblées, l'auteure stylise son découpage;tandis que certaines semblent s'effriter à la manière des sentiments des personnages, d'autre s'échappent, donnant un esprit de légèreté dans le dessin. A la manière des étoiles ou des avions en papier très souvent représentés dans l'histoire, les cases donnent l'impression de vouloir s'envoler. Mais le vide domine la plus part des pages, on ne voit que peu d’aplat de noir (souvent représenté avec des étoiles pour rappeler le ciel nocturne, ou alors pour renforcer les sombres pensées des personnages), une absence de décor qui pourtant ne manque pas, car ce vide constant autour des personnages renforce le côté très fin du dessin.

 

 

Les personnages sont bien dessinés, l'auteur possède un trait singulier mais très clair. La lecture est rythmée par beaucoup de petites cases et par les péripéties qu’entraînent les enfants omniprésents dans le manga. Hoshino étant professeur à l'école primaire, on le suit dans son quotidien, entouré par les enfants toujours très sincères dans leur sentiment comme dans leur action. Shôta, le jeune fils de Sudô et élève de Hishino, vit très mal son parcours scolaire ; s'intégrant difficilement aux autres garçons de son école, ne s'entendant pas bien avec son père, il s'attache finalement à Hishino, amenant alors à plusieurs scènes cocasses dans lesquelles le caractère impulsif de Shôta est mis en avant.

 

 

Cette histoire est basée essentiellement sur les souvenirs, les regrets ainsi que les évolutions des personnages. La rencontre inopinée des deux hommes, onze ans après leur séparation, remémore énormément de peines, de douleurs, mais aussi de joies et de fragments de souvenirs. C'est par le biais de flash back, à la fois sous la vision d'Hishino que de Sudô, que l'on découvre le passé des deux jeunes hommes, lorsqu'ils étaient encore au lycée. L'image du ruban, ou même du fil, est souvent reprise dans le manga, autant pour représenter le temps qui passe, que le lien qui relie les protagonistes. Cette image est belle, et dans la lignée du manga, très poétique.

     

Bref, Dans un coin de ciel nocturne est sans conteste une perle dans le catalogue de la collection Hana. Sans oublier son prix, car pour 250 pages à moins de 9 euros, peu d'éditeur yaoi nous propose des prix aussi interessants. C'est un petit pavé que je pourrai conseiller à toutes les personnes à la recherche d'histoire d'amour sincère, à la fois belle et poétique dans le monde du boy's love, qui manque encore cruellement de titre de cette qualité. Par un style très singulier, des histoires douces et simples, mais très bien developpées, Nojico Hayakawa est selon moi, une auteure à surveiller. J'attends avec impatience d'autres de ces titres !

Je ne peux que vous le conseiller 1000 fois ! 

Octobre 2015