Tadoru Yubi

  

Synopsis

"Après avoir subi une déception amoureuse, Hanamura, employé dans une entreprise de fabrication, fait la rencontre de Takase, un célèbre designer qui travaille en collaboration avec sa société. Takase, qui remarque très vite le talent d'Hanamura, ne met pas longtemps à le séduire, physiquement comme mentalement ; les deux hommes entament alors une relation physique, etHanamura, sous le charme, finit par démissionner pour entrer dans l'entreprise que Takase dirige. Mais entre le caractère arrogant de son nouveau patron et sa réputation d'homme insensible, une distance s'instaure entre eux, et Hanamura se sent incapable de la briser..."

Avis

Rien que le rose criard et l’image de la couverture me laissait présagé que la lecture serait…Vraiment mauvaise. Est-ce parce que j’avais un tel apriori que finalement, l’œuvre ne m’a pas si semblé horrible que ça ?

 

 

Déjà, j’ai été fortement surprise par le dessin ! Vu la tronche que tirent les protagonistes sur la jaquette, je m’attendais à un chara-design…Pas terrible. Et pourtant, j’ai beaucoup aimé le dessin ! Et quand c’est le cas, on va dire que la moitié du boulot est déjà fait presque ! Après, l’histoire n’a clairement rien de transcendante, et ne se démarquera pas des nombreuses dans le même genre. Le type amoureux d’un autre, mais préférant ne rien dire, se laisser exploiter et se dire « oh mais tant que son bonheur passe, moi si je suis de la merde et que je suis exploitée c’est pas un soucis parce que je l’aime » Arrive alors l’élément perturbateur qu’est notre second protagoniste, qui profitera du moment d’égarement et de faiblesse du premier pour le foutre dans son lit…Au final, combien de fois avons-nous déjà vu ce scénario ?

 

 

Donc bon, avec une histoire qui ne casse pas trois pattes à un canard, du sexe à tire-larigot, ce livre n’a vraiment pas grand-chose pour être plus intéressant que les autres dans la nouvelle vague Hana. Le genre d'histoire aussitôt lu, aussitôt oublié malheureusement.

Juin 2016

×