The Black cat : falls in love

    

 

Synopsis

"À force de le voir, je suis tombé amoureux de lui… Sakaguchi, écrivain, est bien embêté. Après lui avoir confié un chaton qu’il avait recueilli mais ne pouvait garder, Kazuya, son voisin lycéen, vient chez lui tous les jours et finit par lui faire une déclaration d’amour. Pensant d’abord qu’il ne s’agissait que d’une confusion due à la puberté, Sakaguchi va très vite remarquer que le jeune homme, d’ordinaire taciturne, fait de son mieux pour transmettre ses sentiments, et ne pourra s’empêcher de le trouver mignon. Mais… pour les adultes, l’amour, ça inclut aussi le sexe..."

Avis

Ruri Fujikawa rejoint le catalogue de boy' love idp avec ce titre à la couverture très sensuelle, qui m'a immédiatement attiré l’œil et donné envie de l'acheter.

Celui-ci est composé de l'histoire ayant donné le titre au manga, ainsi qu'un petit bonus d'une vingtaine de pages sur la rivalité entre deux bières personnifiées… Vraiment très bizarre, mais on prend juste ce petit one shot pour ce qu'il est : un petit sketch humoristique, sans prise de tête.

Avant tout, j'aime particulièrement le soin apporté au dessin. J'ai surtout beaucoup apprécié les détails des yeux, Kazuka ayant un grand panel d'expression, avec des yeux tantôt en amande lorsqu'il est gêné, que de grands yeux innocents par d'autre moment. Comme d'habitude, la présence de décor se fait rare, mais tout ceci contrebalancé par un très jolie coup de crayon, donne finalement un très bon rendu graphique.

The Black cat falls in love nous raconte la très belle histoire d'amour entre Kazuka un jeune lycéen maladroit et inexpérimenté, et Sakaguchi, un adulte beaucoup plus sûr de lui. La différence d'âge est un problème récurant dans ce manga, où le jeune homme devra surmonter l'obstacle des années pour pouvoir s'épanouir dans sa relation amoureuse. On a donc affaire à une histoire mettant en avant les sentiments plutôt que le sexe, bien que la relation physique soit néanmoins présente. Sakaguchi étant un adulte, il aidera son jeune petit ami à découvrir son corps. Comme le laisse sous-entendre le titre, Kazuka peut facilement être comparé à nos compagnons félins, qui bien qu'ils apprécient leur indépendance, aiment notre compagnie et qu'on s'occupe d'eux.

La narration alterne d'un protagoniste à l'autre en fonction du chapitre, afin de nous permettre de plus facilement nous plonger dans le subconscient du personnage, et d'y découvrir ces points de vues et ces doutes. On peut donc plus facilement s'identifier tour à tour à chaque personnage, ce qui donne une lecture très agréable.

 

  

 

Donc comme vous pouvez vous en douter, j'ai beaucoup aimé ce manga. Pour un titre des éditions Boy's Love idp, c'est d'un très bon niveau, et ravira les adeptes de romance gay très simple et légère, sans scénario époustouflant. Juste un peu d'amour sur tous les plans.

Je recommande !

Novembre 2015