We kiss in three seconds

   

Synopsis

"Haruchika, lycéen, a pris depuis l’enfance l’habitude d’aller passer ses soirées chez son voisin libraire Ayato, de quelques années plus âgé que lui. Habitué à sa proximité, Haruchika ne se rend pas compte que ses sentiments ont évolué, jusqu’à ce qu’il surprenne par hasard Ayato dans les bras d’un autre homme. Il décide donc de lui avouer ses sentiments, mais celui-ci, qui le considère encore comme un enfant, lui demande d’attendre son vingtième anniversaire, persuadé qu’il se sera lassé entretemps..."

Avis

We kiss in three seconds avait su directement m’attirer, avec cette couverture poétique aux couleurs pastels. Le dessin semblait lui aussi très bon, et une fois le manga ouvert je n’en suis encore moins déçu. Très simple, mais très efficace, les personnages sont gracieux malgré un côté très androgyne. L’ensemble des planches sont pauvres en fond, mais c’est devenu une habitude avec les titres de Boy’s love idp, cela ne me choque même plus. Au final, on se concentre beaucoup plus sur les personnages.

 

 

Ce titre contient une histoire entière, chose louable chez ces éditions qui ont tendance à nous donner souvent des recueils de nouvelles. Ici, on suivra quatre personnages, mais tous liés. La première nous parlera du jeune lycéen Haruchika, amoureux malgré lui d’un homme, Ayato, qu’il connaît depuis des années et avec qui il a grandi. La deuxième s’attardera sur la relation sentimentale de Rei, ami d’enfance d’Ayato, qui n’aura pas la chance de pouvoir continuer à consommer son amour avec celui-ci, et se retrouvera alors par la suite dans une fâcheuse posture avec un autre homme.

 

 

Dans les deux cas, les histoires sont très légères. On évoque la différence d’âge, et l’éthique dont Ayato peut faire preuve, bien plus âgé qu’Haruchika et se posant donc plus de question que celui-ci. Quant à Rei, il va découvrir le plaisir (ou pas) d’une relation charnelle polyvalente, amenant donc des situations assez cocasses. We kiss in three seconds est donc un titre intéressant, à la lecture agréable, mais ne possédant pas vraiment ce petit « plus » qui lui permettrait de se démarquer des autres titres. Le thème a déjà été vu et revu, et finalement, le manga sera vite oublié dans l’esprit des lecteurs.

Juillet 2016

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×