Yanchaka !

    

Synopsis

" « Fais de moi ton disciple. » Kudô, beau jeune homme aussi cultivé que sportif, s’inscrit dans un lycée réputé pour être « bourré de Yankees » pour la simple et bonne raison que celui-ci se trouve juste à côté de chez lui. La cérémonie d’entrée est à peine terminée qu’il se retrouve déjà encerclé par une bande de sales types. C’est alors que débarque l’élève le plus fort de toute l’école, Taiga Kishimoto, qui ne tarde pas à les faire déguerpir d’un seul coup de boule ! Il a beau avoir une apparence extravagante avec ses cheveux blonds et ses piercings, lorsqu’il dit à Kudô, avec un grand sourire, de venir le voir s’il a encore des problèmes, cette étrange alliance de charme et de force ne manque pas de faire craquer ce dernier… !?"

Avis

Après avoir beaucoup aimé ses deux précédents titres publiés chez boy's love idp, j'avais donc prévu depuis des mois de me procurer Yanchaka ! Pour jeter un coup d'oeil et voir ce que ça donnait. Des trois, il s'agit du titre le plus récent de Kurumi Ohtsuki, on remarque donc une belle amélioration des dessins, entre celui-ci et 6LDK par exemple. Les proportions sont bien mieux gérées, même lors des scènes érotiques. On a de jolies visages, j'aime énormément la manière dont l'auteure dessine les yeux de ces personnages, et Taiga est absolument craquant avec toutes les expressions qu'elle arrive à lui donner ! Rien que le dessin m'avait déjà charmé, et c'est déjà un très bon point, sachant que j'ai beaucoup de mal à accrocher quand les dessins ne suivent pas.

Niveau histoire, c'est très léger. On a là une simple histoire d'amour entre lycéen. La particularité du lycée Jôtoku, c'est que celui-ci est envahi de « Yankees », autrement dit de voyou du fait qu'il possède pas mal de filière professionnel. On se retrouve donc avec une multitude de bagarre, plus ou moins justifiée. Je me suis bien marrée avec le caractère de Taiga, qui, « leader » de la « team yankees » du lycée, est un véritable imbécile heureux, qui aurait sûrement à peine la moyenne à un test de QI. Son côté un peu « bêta » (« L'europe, c'est un pays non ? ») est attachant, on ne peut s'empêcher d'être attendri par ce personnage qui finalement, se trouve être le plus âgé des deux.  A contrario, Kudô reflète vraiment le genre de jeune homme parfait : cultivé, sportif, doué en cours sans aucun effort, sympathique avec tout le monde… Bref, le genre de cliché ambulant que l'on retrouve, comme d'habitude, dans beaucoup de mangas, à la fois shojo et yaoi ! Mais cette fois-ci, l'association des deux donnent quelque chose de vraiment sympathique à lire. Certes, le début est très rapide, les deux protagonistes en viennent à coucher ensemble quelques jours suivant leur rencontre, mais l'auteure se rattrape par la suite avec plusieurs mise en scène de leur quotidien, qui donne au final un bon manga tranche de vie.

J'ai réellement passé un bon moment à lire ce titre qui ne se donne aucun genre, à part nous permettre de nous divertir le temps de sa lecture.

Novembre 2015