Caste Heaven #1

    

Synopsis

"Azusa, craint et respecté des autres élèves, a obtenu le rang de roi lors du dernier jeu et il persécute ses camarades sans scrupules. Mais au lancement d'un nouveau jeu, Azusa est trahi par l'un de ses lieutenants et redescend au rang de souffre-douleur."

Avis

Voilà un titre que j'attendais avec grande impatience pour ce début d'année ! Mon bilan sur cette auteure était bien bancal ; autant j'avais adoré Le cœur de la méprise, autant je n'avais pas pu accrocher à "The worlds revolves around you". Mais ayant lu les premiers chapitres de ce manga en scan us il y a de ça bien longtemps, je m'attaquais cette fois-ci à une valeur sûre ! Et effectivement, Chise Ogawa a su, une nouvelle fois, ravir mon âme de lectrice !

Rare sont les boy's love capable d'un tel scénario, haletant et pesant.. Une ambiance sombre et une histoire très présente, à la manière d'un In these Words ou d'un Ten Dance. Je réalise que j’apprécie de plus en plus ce genre d’œuvre.. Bien que la relation charnelle entre les personnages est directement lié à ce jeu pervers dans ce lycée, la romance homosexuelle n'est pas non plus le sujet le plus important de ce manga. Ici, on va plutôt s'attarder sur l'âme détraqué et hypocrite de l'homme.

Je n'ai pas pour habitude de lire des survivals games, car je n'aime pas quand ça se termine en bain de sang, où tout le monde se fait massacrer.. Ici, Chise Ogawa a réussie à nous offrir une intrigue qui nous tiens en haleine tout le long de ce premier tome sans pour autant tomber dans le trash et le voyeurisme sanglant. Le principe de caste désignée par le jeu de carte et très intéressant, donnant lieu à tout un tableau de trahison, magouille et tricherie.. Que ce soit du côté d'Azusa ou des autres d'ailleurs ! La violence est aussi maitresse dans cette partie dangereuse, et risque de s'accroitre au fur et à mesure.

Ce premier tome nous met bien en condition, et promet une suite des plus explosive. Vu la position sociale actuelle d'Azusa, et son caractère bien trop rebelle pour l'assumer, il est sûr qu'il finira par s'attirer des ennuies par la suite… Suite que j'ai hâte de pouvoir enfin lire !

D'ailleurs, Taifu nous offre une jolie édition avec plusieurs pages tout en couleur pour ce premier tome, et ça, ça c'est vraiment chouette !

Caste Heaven est un manga qui mérite donc, selon moi, son petit moment de popularité comme on peut le voir en ce moment ! Comme beaucoup d'autres chroniqueurs, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans ce genre de lecture, si vous êtes des adeptes de boy's love plus mature et plus sombre.

Janvier 2016

Autres titres de Chise Ogawa

The worlds revolves around you

Ajouter un commentaire

 
×