Electric Delusion

  

Synopsis

"Alors que Shunpei et son meilleur ami Fumi sèchent les cours d'histoire sur le toit de l'école, Fumi lui déclare qu'il pourrait bien être gay et qu'il avait accepté de sortir avec un garçon après que celui-ci ce soit déclaré. Bien que Shunpei soit choqué, le fait queFumi ne soit pas attiré par lui et sorte avec un autre garçon le dérange particulièrement. Il commence alors à se remettre en question et tient absolument à rencontrer le petit ami de Fumi, qui se trouve être Satonaka, le président du conseil des élèves.Shunpei ne pouvant accepter que Fumi sorte avec un garçon pas si différent de lui, refuse leur relation et commence à demander des conseils à sa soeur, qui adore lire des yaois."

Avis

Je pense que si je devais choisir parmi toutes les œuvres de Yonezou Nekota publiées en France, Electric Delusion serait ma préféré, talonné de près part Treat me gently, please. Electric Delusion a tout pour être une bonne lecture en plus d'un bon et honnête boy's love. Explications !

Le style de dessin de Yonezou Nekota n'a plus rien à prouver ; c'est beau, beau, et surtout, super beau. Son chara-design est absolument magnifique et envoutant, elle dessine tellement bien que je bave tout le long de ma lecture quand je vois, rererererevois Fumi qui est juste CA-NON avec cette coupe de cheveux et cet air très désinvolte qu'il a si souvent. Déjà, niveau graphique, c'est un énorme pouce en l'air, bien que comme pour de nouveaux yaoi, on remarque un manque flagrant d'arrière plan. Mais bon, avec d'aussi beaux mecs à mater, regardons-nous vraiment le paysage ?

Niveau histoire, c'est encore un gros bon point. Mine de rien, nos personnages ne sont pas aussi typés que j'aurai pu le croire (qu'est-ce que je suis mauvaise moi et mes clichés des fois hein ! ) et c'est justement ce que j'apprécie beaucoup avec Electric Delusion. Bien que nous suivons deux lycéens sulfureux avec les hormones en ébullition, on les voit très souvent s'exprimer leur amour physiquement, non sans nous déplaire, j'ai remarqué un message beaucoup plus sérieux dernière. J'aime beaucoup comment l'auteure arrive très justement à nous parler du sexe entre hommes, notamment avec les préliminaires, avec tout ce qui est lavement et autre, qui est souvent très tabou dans les boy's love (voir quasiment inexistant). Et pourtant, c'est bien une réalité, à tel point que j'ai appris finalement très tard comment ça se passait véritablement :rire : Que normalement, tu te sautes difficilement dessus comme ça après une bonne journée de cours pour t'envoyer en l'air, ce genre de chose quoi… Ca remet un peu sur terre notre récit.

On voit aussi un véritable travail au niveau des positions des deux garçons. En effet, entre celui qui prend et celui qui se fait prendre, il y a tout un monde. Et pour Shunpei qui était avant ça hétéro, il y a bien plus qu'un monde même ! On voit bien l'évolution d'un jeune homme, ce genre de décision qui ne se prend pas en quelques instants. On a aussi la question de la polyvalence dans un couple gay, avec Fumi prêt à abandonner sa place de seme par amour… Bref, que du bonheur ! J'aime aussi beaucoup comment Yonezou Nekota s'auto-parodie avec humour, avec Shunpei et ses commentaires sur les manga boy's love de sa sœur, la futilité de certaine histoire et les sentiments souvent contradictoires de nos personnages préférés !

J'adore aussi l'humour du manga, Shunpei est vraiment un abruti avec qui tout semble plus drôle. Même ses réactions sont souvent trop exagérés, ce qui le rend aussi énervant qu'attendrissant. Quant à Fumi, c'est le genre d'homme qui me fait craquer complètement ! Si on va au delà de son allure super ultra beau gosse (c'est un super beau gosse quand même hein on est d'accord ! ) j'aime beaucoup son côté très calme la plus part du temps, mais très farouche, et surtout très intense dans son couple. Je ne l'aurai pas vu seme au départ d'ailleurs, mais finalement cette place lui va très bien !

Bref, Electric Delusion c'est drôle, c'est bien, c'est beau, c'est mignon.. Je recommande à 100 % Après, il fait parti de ces manga en cours au Japon depuis des années, avec qui on se demande si un jour on aura une suite ? Néanmoins, il n'y a aucune énorme intrigue, donc les manga peuvent se lire sans aucun soucis en s'arrêtant après quatre tomes. Si ce titre ne vient à ne jamais être continué, on aura pas perdu grand-chose ! De manière globale, je conseille tous les titres de cette mangaka, qui sont pour moi des incontournables à présent !

Mars 2016