Ikumen After #2

   

Synopsis

"Ce n'est pas parce qu'on est papa qu'il est interdit de tomber amoureux ! Et l'abstinence a ses limites quand on est encore jeune ! Trois jours se sont écoulés depuis le baiser de Kentarô et monsieur Asakura. Ils continuent à se voir, mais tandis que Kentarôvoudrait bien sûr aller plus loin, monsieur Asakura ne se remet toujours pas du trouble provoqué par l'incident. C'est alors qu'un incendie ravage la maison de Kentarô. Monsieur Asakura décide donc de l'aider en lui proposant de venir vivre chez lui pour un temps."

Avis

Chronique du tome 1

Quel bonheur de pouvoir lire ce dernier tome de la superbe série qu’est Ikumen After ! Le premier tome avait été un coup de cœur, moi qui suis une véritable amoureuse des titres parlant de l’homoparentalité. J’étais donc plus qu’impatiente de pouvoir découvrir la finalité de cette histoire !

 

 

La fin du premier tome nous avait laissé sur une relation naissante entre les deux personnages. Et ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que tout ne se conclut pas aussi vite. Bien qu’ils aient commencé à passer un cap, on peut voir encore beaucoup d’interrogation de leur part, notamment du côté d’Asakura qui n’a jamais eu aucun penchant homosexuel durant toute sa vie. A l’inverse de Kentarô, que l’on découvre un peu plus dans ce tome, et que l’on voit avoir beaucoup de chose à cacher. L’histoire de l’incident est un prétexte que je trouve assez gros pour permettre à l’histoire d’avancer, mais ce n’est pas non plus trop criard et ridicule pour se donner un côté forcé. Donc ça passe. On peut au moins les voir évoluer dans la même maison, ce qui entraine donc de nouvelles interrogations.

Après quelques quiproquos, l’histoire se termine alors sur la même touche légère et adorable. Je suis d’ailleurs étonnée, connaissant le travail de Kazuma Kodaka, qu’elle ne nous ait pas glissé au moins une scène de sexe entre les deux papas. Mais on voit bien qu’elle a tenu, dans cette œuvre, à s’intéresser davantage à la relation des parents et des enfants, plutôt qu’à une quelconque relation charnelle visible afin de contenter les fans. Un très beau final donc !

Septembre 2016

Commentaires (1)

Namiya
  • 1. Namiya | 17/10/2016
Je l'ai tellement dévoré QwQ
C'est trop bien, je... gniiiiih, j'aurais tellement voulu qu'il y ait un tome trois QwQ C'est le souci avec les trucs bien, c'est qu'on veut pas que ça se termine, buuuuh.

Gros gros coup de coeur pour moi ♥

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×