Little Butterfly

    

Synopsis

"Pour une raison inconnue, Yûki Kojima ne peut s'empêcher d'essayer de devenir ami avec Atsushi Nakahara, un élève de sa classe toujours seul, au regard triste et qui n'adresse jamais la parole à qui que ce soit. Mais toutes les fois où Yûki a tenté de parler avec Atsushi furent un échec. Il profite donc du prochain voyage de classe pour se rapprocher de lui. Il découvre alors un garçon solitaire et meurtri par sa famille dont la mère est folle et le père le bat. Mais il découvre également un côté romantique et rêveur qui attire encore plus Yûki. Ravi d'avoir enfin pu découvrir le mystérieux Atsushi, il va délaisser ses amis pour lui et devenir son seul et unique soutien. Mais pour Atsushi, qui découvre seulement la joie de rire avec quelqu'un et de pouvoir partager ses souffrances, Yûki va prendre une place beaucoup plus importante dans son coeur que celle d'un simple ami."

Avis

Je pense que vous êtes beaucoup à connaître la mangaka Hinako Takanaga. C'est devenu une auteure incontournable dans notre catalogue français, de part la douceur, l'humour et son trait dans chacune de ses histoires. Mas aujourd'hui, je voulais vous parler de ma série préférée de cette mangaka. C'est vraiment difficile de donner un classement, ou d'en élire un que j'aime plus qu'un autre.. Mais c'est vrai que Little butterfly a pour moi une place plus ou moins importante dans mon coeur. C'est le premier titre de l'auteure que j'ai lu, et sûrement celui qui me marquera le plus !

Je connais Hinako Takanaga pour ses titres bourrés d'humour, tel que rien n'est impossible ou même The tyran who fall in love… Pourtant, avec Little Butterfly, je lui découvre un côté que je ne retrouve pas dans tous ses titres.. Celui ci est beaucoup plus mélancolique et triste que la plus part de son travail.

On découvre dans ce manga deux adolescents, encore au lycée, découvrant, du moins pour l'un d'eux, l'amour, en même temps que l'amour homosexuel… Les sentiments sont donc très purs, très innocents et surtout teints d'une certaine douceur. Nakahara est l'adolescent joyeux de base, toujours de bonne humeur et aimant se faire des amis. Il a un côté très attendrissant quand il décide de vouloir à tout prix se lier d'amitié avec Kojima, pour que celui-ci ne reste plus aussi seul en classe… Il sait être là quand il a besoin de lui, et bien que durant les trois tomes ont voit qu'il ait du mal avec une quelconque relation, on prend plaisir à le voir évoluer jusqu'à finalement arriver au troisième et dernier tome, qui se termine sur la même note que l'ensemble du manga. Kojima est un jeune homme très compliqué, au passé et au présent très sombre, j'aime le voir ainsi couvé par Nakahara qui malgré ses quelques bourdes saura faire rire le jeune homme..

Autant dire que c'est un couple qui m'a beaucoup serré le cœur, que j'adore et que j'aurai aimé voir évoluer sur les années ou dans d'autres tomes tant l'histoire a réussi à me toucher ! Assurément une excellente lecture, et je vous conseille cette série pour tout les adeptes de la découverte amoureuse entre deux jeunes hommes des plus adorables.

Mars 2016