My wolf story

  

Synopsis

"Fumito, un jeune vétérinaire, retourne dans le village où il passait autrefois ses vacances pour y commencer une nouvelle vie. Là, il retrouve Shiro, le petit chien avec lequel il jouait quand il était petit... Sous forme humaine ! De son côté, Shiro, qui est en réalité un loup-garou, a passé plus de dix ans seul dans la forêt, car les animaux avaient peur de lui. Maintenant qu’il a retrouvé Fumito, il est bien décidé à passer le restant de ses jours avec lui !"

Avis

Attention, cette chronique contient du vilain spoil.

Junta Mio, j’avais déjà donné avec Love Monster qui avait été une terrible déception. Je crois que j’avais juste plus l’âge de lire ce genre de chose, alors, quand Taifu a annoncé My wolf story, je n’ai même pas pensé un instant l’acheter. Finalement, j’ai des amies plutôt téméraires (coucou Vanessa). De plus, j’ai vu plusieurs chroniques positives de blogs que je suis, et pour qui j’ai beaucoup de respect. J’ai donc décidé de donner une nouvelle chance à Junta Mio, et je dois dire que le petit côté fantastique m’attirait tout particulièrement.

Finalement, après lecture, je dois dire que….whaouh. Je ne suis finalement pas surprise de me retrouver dans le même cas que Love Monster. Quasiment tout m’a exaspéré dans ce manga. Cela dit, rien que la couverture so sweet so meugnonne aurait du me mettre la puce à l’oreille. Mais que voulez-vous, j’aime vive dangereusement.

 

 

My wolf story est un pur divertissement et n’a pas la prétention d’être quoi que ce soit d’autre. C’est très superficiel et lisse, sans véritable réflexion. Fumito se retrouve à devoir retourner dans le village où il passait ses vacances pour trouver du travail. Il rencontre immédiatement un jeune homme vraiment louche, moi, vu son comportement, j’aurai pris peur. En l’espace de quelques pages, il le voit sous ses deux formes, il se souvient alors de lui, dans la foulée on a le droit à une histoire d’amour et….quoooooi ? Vous trouvez que ça va trop vite ? Oui bhen c’est comme ça ! Le pauvre Fumito a l’air lui aussi assez surpris de la tournure des évènements, il n’arrive même pas à riposter, et même s’il se pose une petite question au début, il balaie bien vite tout ça pour filtrer le parfait amour avec Shiro. Je dois néanmoins dire que j’ai beaucoup aimé le caractère tout fou de Shiro. Il est attachant, entre ses bêtises, et ses petits chibis le représentant. Ça doit être la seule chose qui m’a permis de terminer ma lecture avant de succomber au diabète face à ce manga trop mielleux.

 

 

Les deux autres loups-garous que l’on rencontrera dans My wolf story ne relèvent pas vraiment le niveau. Ils sont tout aussi mignons, très peace and love. Première fois que je rencontre des loups qui mangent des putains de baies et de la putain d’herbe. J’ai perdu mon sérieux face à ça, trop, c’est trop. Le reste du manga est dans la même trempe, je ne préfère pas évoquer la seconde histoire d’amour. Non, vraiment, je ne préfère pas. Pour avoir lu d’autres chroniques, bien d’autres personnes ont aimé ce titre. Je pense qu’il n’est tout simplement pas adapté à mon âge, quoi que j’ai pu voir des personnes plus âgées que moi l’apprécier. Peut-être que ce genre d’histoire niaise et prévisible au possible ne me touchent plus. Je ne peux donc absolument pas vous conseiller ce titre, il y a de bien meilleur manga dans le catalogue Taifu. Je ne préfère donc pas vraiment me prononcer vu les différents avis que j’ai vu, à vous de vous faire votre propre avis. Pour moi, c’est non.

Novembre 2016

Autres titres de Junta Mio

Love Monster