Restart

    

Synopsis

"Tadashi Yoshizawa est un mannequin renommé qui pose dans tous les magazines. Un jour de séances photos, son manager lui présente Akihiro Kudô, un jeune de dix-sept ans, qui commence tout juste sa carrière de mannequin. N'ayant aucune expérience, leur manager demande à Tadashi de s'occuper de son cadet pour lui apprendre les ficelles du métier. Tadashi, qui reconnaît en lui un beau et jeune garçon qui peut réussir, accepte avec plaisir. Les deux jeunes hommes semblent alors s'apprécier au point de coucher ensemble un soir, après avoir beaucoup trop bu. Pourtant, le lendemain Tadashi ne se souvient de rien à part le plaisir ressenti, et Aki semble l'ignorer. Ce soudain fossé entre les deux top-modèles obsède Tadashi qui ne peut s'empêcher de repenser à cette nuit. De son côté, Aki est très vite devenu le mannequin le plus demandé, au point de faire de l'ombre à Tadashi qui craint la fin de sa carrière. Mais alors que les deux top-modèles doivent se rendre ensemble à une soirée sous les ordres de leur manager, Aki compte bien mettre les choses au clair et lui rappeler ce qu'il a oublié de cette fameuse nuit."

Avis

Shouko Hidaka fait parti de ces mangakas boy's love que j'adore, et dont je prends avec plaisir chacune de ses œuvres sans me demander si je serai finalement déçu ou pas. Elle a déjà fait pour moi tellement de titre emblématique dans nos catalogues français.. Je pense notamment à l'excellent Blue Morning actuellement édité chez Boy's Love idp dans leur collection Hana. Son dessin est vraiment très esthétique, j'adore sa manière de réaliser les visages. En plus de ça, l'anatomie est très très bien géré, et l'ensemble nous donne donc des dessins d'une grande qualité, pour mon plus grand bonheur.

Restart a pour thème principal celui du mannequinat et de la photo. Sur les trois histoires, deux sont portés sur cet environnement particulier qu'est celui du show business mais que j'aime toujours autant dans les mangas. La première est vraiment très sympa, j'aime beaucoup comment la mangaka développe la psychologie de ses personnages. On a bien entendu l'intrigue amoureuse, mais surtout, au de-là de ça, elle insère avec habileté différents autres thèmes… On a le droit à l'habituel sentiment d'infériorité qu'on peut nous même ressentir.. Dans un monde aussi cruel que celui du mannequinat, ou si tu marches, tout va bien, mais si ce n'est pas le cas tu peux être jeté sans aucune forme de respect, j'ai beaucoup aimé qu'elle prenne le temps d'approfondir cela. L'histoire est alors très réaliste, et proche de nous. On peut facilement se mettre à la place du personnage, et quand ce pari est gagné, tout l'est !

C'est donc un petit manga très sympathique ! De plus, il fait parti des prix classiques de Manga Taifu, pas pour rien d'ailleurs ~ Je comprends très bien qu'il soit dans cette catégorie, car je le conseille sans soucis à toutes personnes aimant les histoires très simples, avec un développement très intéressant derrière. Shouko Hidaka est assurément une auteure à découvrir si vous n'avez pas encore pris le temps de vous pencher sur ses œuvres !

Avril 2016