Happy Birthday

  

Synopsis

"Sakato, le salarié d'entreprise.
Kôsuke, le tenancier de bar.
Et Yûtarô, l'employé de boutique.
Ils se sont rencontrés à la fac et ont continué de se fréquenter après avoir commencé à travailler. 
Chacun d'entre eux accorde une grande importance à cette amitié malgré leurs caractères et leur vie très différents.
Trois avants, trois présents, trois après... Afin d'avancer, ils vont devoir tous les trois apprendre à croire en eux et faire face à leur réalité."

Avis

La première chose qui frappe avec Happy Birthday, c’est la taille du bouquin… Punaise, c’est une vraie brique ce truc ! Et vous savez le mieux ? C’est qu’il est au même prix que tous les autres ! Si ça ce n’est pas beau quand même !

J’ai découvert ymz et son drôle de pseudo avec son premier titre traduit en France que j’avais beaucoup aimé. Des histoires de tranche de vie agréable, légère, classique, mais qui marque. J’ai encore un souvenir très sympa de Labradorescence. Alors j’étais plus que curieuse de voir ce que donnait Happy Birthday, et je dois dire que je ne suis pas déçue.

 

 

Happy Birthday, c’est l’histoire de trois garçons, amis depuis la fac, que l’on va suivre dans leur péripétie amoureuse et leur vie au quotidien. Tous les trois possèdent chacun leur trait de caractère qui fait qu’on les reconnaît bien. Je dois dire que j’ai vraiment adhéré à ce trio très intéressant. Ils sont marrants, attachants, et surtout véritablement sincère et réaliste. Ils ne sont pas parfaits et réagissent comme tout le monde pourrait réagir.

J’aime beaucoup le fait que les histoires soient mêlées. On découvre une multitude de personnage, qu’on aime, ou pas, mais de mon côté j’ai adhéré à beaucoup. Ma préférence va à Shirô qui, même si certaines de ses actions sont un peu idiotes, a le mérite d’être très attachant et authentique.

C’est un titre dans lequel les personnages ne sont pas sexualisés et on la mangaka nous présente simplement des histoires d’amour pudique et mignonne. Non pas que je n’aime pas voir de scène entre les personnages, mais certaine semble vraiment être rajouté simplement pour faire du fan service et satisfaire une certaine partie du lectorat. Alors, pour une fois, je dis oui à l’initiative de Happy Birthday de n’en présenter aucune malgré un titre aussi gros. Cela ne manque même pas.

Pour résumer : j’ai beaucoup aimé Happy Birthday. C’était mignon, c’était agréable, c’était une bonne lecture vers laquelle je pourrais revenir dans le temps. Je recommande !

Mai 2018

Autres titres de l'auteur :

Labradorescence