Le théâtre des fleurs

  

Synopsis

"Sougorou est l'héritier du famille bien connue dans le monde du théâtre Kabuki. Il ne tient compte d'aucun autre acteur à part Gensuke, en qui il voit un réel rival et ne veut absolument pas perdre contre lui. Mais les deux jeunes hommes se retrouvent dans la même classe et les choses risquent de changer entre eux..."

Avis

« Ouiiiiiiii »

Voilà une représentation plutôt fidèle de mon cerveau quand un nouveau Isaku Natsume se présente à moi. Cette mangaka fait partie de mes mangakas chouchou : j’ai dû vous le dire mainte et mainte fois, mais l’un de ses titres à fait partie de mes premiers achats yaoi, il y a maintenant presque 8 ans, alors que je bravais les interdits en achetant des yaoi alors que je n’étais même pas encore majeur. Donc j’ai une certaine affection pour Isaku Natsume. De toute manière, cette affection est plus que compréhensible : son travail est très bon. Elle travaille souvent que sur des simples tranches de vie, mais la justesse de ses écrits et son humour en font d’excellente lecture.

Ce premier tome de Le théâtre des fleurs nous plonge dans un univers school life, mais surtout centré autour du kabuki, à savoir une forme de théâtre japonais traditionnel. Ce fut l’occasion pour moi de découvrir cette discipline ainsi que différentes notions spécifiques au théâtre telles que les onnagata, les acteurs masculins spécialisés dans les rôles féminins. J’apprécie quand le livre que je lis m’instruit en plus de me divertir, cela donne une dimension très intéressante à la lecture qui ne se contente pas de « raconter ».

 

 

Les personnages de Sôgorô et Gensuke sont mignons, bien que très stéréotypés à la manière de la mangaka. Dans la plupart de ses mangas vous pourrez donc retrouver : le plus frêle, catégorisé comme « uke » un peu fonceur qui pourtant perd tous ses moyens devant celui qu’on montre comme le « seme », toujours plus sûr de lui et tête brulée. Si ce sont des choses que l’on retrouve souvent dans les mangas dits « classiques », je dois dire que cela ne me dérange pas particulièrement avec Isaku Natsume. J’apprécie vraiment ses œuvres et je trouve que ses personnages sont touchants et ont assez de substances pour ne pas pâtir de leur trait de caractère. J’avoue, j’aime beaucoup les petites chamailleries de Sogoro et Gensuke et je trouve le caractère de Gensuke très mignon.  

C’est une lecture toute en douceur et en humour, ou la relation s’installe petit à petit. On voit que Isaku Natsume prend son temps et j’apprécie cela. Le petit bonus du livre, c’est sa jaquette à la texture lisse et agréable au toucher. Oui ce n’est pas grand-chose, mais j’approuve entièrement ! Je suis comme ça moi, à apprécier les petites choses que la vie nous apporte !

Bref, je vous conseille ce premier tome du théâtre des fleurs, au cas où vous n’auriez pas encore compris.  

Août 2018

×