Links

  

Synopsis

"Ce manga regroupe plusieurs histoires de quatre garçons dans leur quotidien, qui sont étrangement reliées les uns des autres. Chaque chapitre suit un nouveau garçon dont la relation et les liens avec les autres évolueront au fil des pages, et se connecteront entre eux."

Avis

Si Yukimura sensei to kei kun du même auteur ne m’avait pas laissé un excellent souvenir, je dois dire que Links rattrape tout cela. Natsuki Kizu remonte immédiatement dans mon estime, surtout quand on regarde à côté son autre titre, Given. La maison d’édition Taifu Comics ayant fait une très grande promo autour de ce titre, j’ai eu peur d’être déçue et de voir ma hype s’essouffler comme un ballon crevé. Finalement, c’est loin d’être le cas.

Links, c’est l’histoire de huit garçons, de quatre couples dont les destins sont mêlés et entremêlés jusqu’à ne former qu’un tout. On pourrait croire qu’il ne s’agit que d’un recueil de nouvelle banale, mais les protagonistes se connaissant tous, les interactions sont diverses et on peut donc facilement tous les suivre tout au long du manga.

 

 

Leurs histoires sont à la fois belles, tragiques, amères, et surtout poétique. J’ai lu ce manga bien au chaud, me sentant bien, et apaisée. C’est une lecture tranche de vie, détente, et qui pourtant n’est pas bourré de bons sentiments et de clichés. C’est juste réaliste. On peut y voir la tristesse, l’amour fou, mais aussi les doutes et les peines des personnages. Le triste est fin et s’adapte très bien au thème abordé, même si j’ai été plusieurs fois perdue entre les personnages, certain se ressemblant quand même beaucoup.

 

 

C’est un récit que je classerai plutôt dans le shonen-ai ou yaoi soft. Même s’il est question tout le monde de couple et de relation entre homme, aucune scène de sexe n’est montré et peut donc convenir à tous les publics. Et je dois dire que c’était parfait ainsi, car j’aurai trouvé les scènes un peu trop grossières et rajoutées s’il y avait dû en avoir. L’ensemble marche déjà très bien ainsi.

Je vous conseille Links si vous êtes à la recherche d’un titre tendre, mais portant un regard critique sur lui-même, où tout n’est pas si beau et parfait. De mon côté, je ressors agréablement surprise de ce manga.

Février 2017

Autres titres de Natsuki Kizu

Given