Neon sign Amber

  

Synopsis

"Yuusuke, jeune homme travaillant dans un club, vient tout juste de se faire plaquer par sa petite-amie à cause de son impassibilité. Lors d'une soirée, il rencontre Saya, un habitué plutôt voyant qui ne cesse d'aller de filles en filles.
Yuusuke est souvent considéré comme une personne ennuyante, étant assez inexpressif, et cela le complexe beaucoup. Mais suite à un concours de circonstances, Saya remarquera le sourire de ce dernier. Se développera alors entre les deux une vraie complicité.
Comment évoluera la relation entre ces deux personnages aux caractères totalement opposés ?"

Avis

Merci à Taifu pour ce service presse !

Parce que ce mois d’octobre était vraiment parfait niveau sortie, on se retrouve en plus d’un nouveau titre d’Harada, d’un pour l’excellente Ogeretsu Tanaka dont le talent n’est plus à prouver. Son travail est merveilleux, un point c’est tout !

Neon sign amber ne déroge pas à cette règle : c’est encore un très bon one shot que propose la mangaka. La jaquette est hypnotisante avec ces couleurs. Je suis amoureuse avant même d’avoir ouvert le manga ! Ogeretsu Tanaka arrive toujours à nous captiver avec un seul tome, mais je déplore le manque de longue série. Bon sang, j’aimerais tellement avoir le droit à des histoires plus longues, même celle-là. Je n’aurai pas dit non à quelques chapitres de plus juste par plaisir !

 

 

La force de Neon sign amber, c’est ses personnages en or massif. Bon sang, je suis amoureuse des deux à tel point que je ne sais pas lequel choisir. Ils sont pourtant si différents mais si touchants, chacun à leur manière. J’adore le physique atypique de Saya ainsi que sa personnalité : on le découvre à courir après les femmes sans pour autant jamais en ramener une chez lui. Au fur et à mesure, on aperçoit alors son véritable caractère ainsi que ses faiblesses qui font de lui un être touchant. Ogata est le type sans expression faciale, ce qui a dû être difficile à dessiner pour l’auteur vu qu’il doit toujours rester neutre :rire : Beaucoup de ses sentiments véhiculent donc grâce au texte, et petit à petit on le voit lui aussi évoluer vers quelque chose de plus positive. On aime les voir interagir, se découvrir et s’apprivoiser. Bon sang y’a des moments de pures agonies sentimentales.

 

 

Comme d’habitude, Ogeretsu Tanaka aime rajouter des thématiques intelligentes et surtout intéressantes dans ses mangas. Ici, celle de l’hétéro qui se découvre finalement gay. Là où un manga yaoi classique aurait pu traiter ça de manière complètement superficielle, Ogeretsu Tanaka insiste et nous propose quelque chose de soigner. Bon, par contre je préfère vous prévenir, c’est un vrai crève-cœur sur certaine scène. Mais ça fait vraiment plaisir de voir ça néanmoins, car une fois encore elle nous propose des choses intéressantes et réalistes.

Neon sign amber est donc un titre que j’aime beaucoup et qui rejoindra avec une grande fierté ma mangathèque et mon petit cœur consacré à Ogeretsu Tanaka.

Octobre 2017

Autres titres de Ogeretsu Tanaka

Escape Journey

Love whisper even in the rusted night

The proper way to write love