Border Kyoukaisen

 

Synopsis

"Yamato dirige une agence de détective formée d’anciens hommes d’action. Ils utilisent leurs capacités hors du commun pour déjouer les trafics et réussir leurs missions. Yamato et ses trois employés ont tissés des liens qui dépassent les relations professionnelles : des histoires d’amitié et d’amour sont le quotidien de l’équipe. Au fur et à mesure des missions, on en apprend un peu plus sur eux et ce qui les a conduit à appartenir à ce groupe."

Avis

Border, c'est le titre qui me donnait envie depuis des années ! Le genre presque inaccessible pour moi, au vue de son prix et du fait qu'une fois encore, il faisait parti de tous ces mangas qui n'auront jamais de suite. Mais lors de l'annonce de la sortie du tome 6 dans un futur proche au Japon, mon intérêt pour ce titre s'en est vu ravivé… S'ajoute à cela une occasion en or d'avoir les trois premiers tomes pour même pas le prix d'un neuf… Je pense qui'l s'agit du destin non ? Car avec un superbe prix de 12,50 € unité, pour un format quasi identique au Taifu, et un nombre de page pas forcement conséquent… Forcement, ça fait peur ! Donc, est-ce qu'il les vaut ? Je vous donnerai mon avis global sur les trois premiers tomes, donc pas sur l'ensemble des tomes sortis en France… Et oui, on fait avec ce qu'on a hein !

Je trouve le trait de Kazuma Kodaka absolument divin ! C'est une pure merveille, un trait fluide, très bien détaillé, donnant naissance à une ribambelle de beaux gosses aux carrures très variés. De plus, elle dessine aussi très bien les femmes ; bref, elle possède un coup de crayon vraiment exceptionnel, et rien que pour ça, je porte cette œuvre dans mon coeur !

Border rejoint la troupe de Ten Dance, in these words et j'en passe ; ces boy's love qui ne traitent pas l'histoire d'amour homosexuel en premier plan, mais l'utilise simplement comme un décor du manga, au même titre qu'un seinen pourrait raconter la vie d'un personnage sans s'attarder forcement à sa sexualité. Bien que les relations amoureuses et les scènes érotiques ont leur place dans certain des tomes, il n'en reste pas moins que, le plus important, reste quand même le travail de nos protagonistes, et le déroulement de leur mission. J'aime ce fond d'enquête policière, ces investigations et l'action qu'on peut trouver dans chacun des tomes.

Bien qu'on peut dégager de l'ensemble un personnage principal, Yamato (qui était encore plus canon que maintenant quand il était jeune non?!), on a néanmoins beaucoup d'autres qui gravitent autour de lui. L'auteure arrive très bien à tous les gérer, vu qu'actuellement, dans nos trois tomes, on s'attarde à chaque fois sur un des protagonistes de leur agence, à découvrir soit son passé, soit un morceau de sa vie personnelle qu'il devra alors affronter dans ce tome là. C'est vraiment intéressant, au final on a plusieurs personnalités bien différentes, et les interactions entre tout ce beau monde sont souvent très drôles ! Le début d'intrigue mis en place dès le premier tome et qui est donc le fil conducteur entre toutes les enquêtes qu'ils peuvent faire est très intéressant et me donne envie d'en connaître la finalité !

Vous l'aurez donc compris, je ne regrette pas d'avoir enfin commencé cette série ! Certes, cela reste un investissement, surtout si vous décidez d'acheter ça en neuf.. Mais franchement, je ne peux que vous le conseiller. Si vous les trouvez un jour pour un prix correct, foncez !

Avril 2016