Le chat qui voulait rugir

  

LA LIRE ICI

Avis

« Le chat qui voulait rugir » m'a directement séduite grâce aux personnages « animorphique », Sunan étant trop mignon avec son apparence féline et ses rayures ! Dans ce monde-là, qui n’est pourtant pas bien différent du nôtre, tous les gens possèdent des attribues d'animaux, on peut donc voir des hommes éléphants, moutons, gazelles, lapin...Bref, quelle diversité, ils ont tous leur petit côté original que j'aime beaucoup et qui pimente une œuvre tranche de vie.

De plus, c’est une webcomic que j’ai pu suivre dès sa création, étant donné que j’ai connu l’auteur durant l’un de ses autres one shot. C’est toujours très intéressant de voir une œuvre dès son commencement, j’ai pu donc être encore plus bluffé par son coup de crayon s’affinant de plus en plus. En seulement une cinquantaine de page, le trait évolue, les personnages deviennent beaucoup plus beaux, et on remarque bien la volonté d’offrir des décors plus ou moins fournis aux planches. Bref, moi qui avait un peu de mal au début avec le chara-design, me voilà à présent aussi conquise par celui-ci, parfait n’est-ce pas ?

Ce n’est peut-être qu’une webcomic encore bébé, mais je place pas mal d’espoir dedans. J’aime l’univers, l’humour, et les personnages. Sunan est dans son genre très attendrissant ; dès le début il lui arrive des trucs pas cool, alors qu’il essaye simplement de prendre en main sa vie. A l’instant où il pensait pouvoir tout contrôler, le voilà qui perd les pédales. Suite à sa rupture avec sa petite amie, le voilà dans une situation embarrassante, amenant à plusieurs quiproquos hilarants. Luc est tout aussi mignon de ce que j’ai pu en voir, j’aime trop comment sa queue (et non pas celle à laquelle vous pensez fufu…) remue dans tous les sens, il a ce côté un peu simplet d’un chien, mais qui le rend adorable. Les deux personnages bien différents pourront vite amener à des situations très cocasses. Je suis impatiente de voir comment leur relation pourra évoluer, car pour l’instant, avec un début pareil, il est difficilement envisageable d’avoir la moindre suite ! Curieuse comme je suis, je reste aux aguets.

« Le chat qui voulait rugir » n’est qu’au tout début, mais je vous conseille vivement de le surveiller ! C’est une webcomic pouvant proposer quelque chose de très intéressant, notamment si l’auteur continue à s’améliorer à cette vitesse. Vous pouvez d’ailleurs toujours lire « Nourris moi » le one shot qui m’a fait découvrir l’auteur, l’histoire d’un succube et d’un humain.

Mai 2016

×