Stockholm

    

Avis

Vous pouvez la lire ici 

J'adore me promener sur amilova et aller découvrir de nouvelles bds amateurs… Malheureusement, je n'ai pas souvent l'occasion d'en trouver dans mon genre favoris, le « boy's love » mais lorsque je suis tombée sur Stockholm après une énième visite.. Je me suis simplement arrêtée de faire ce que je faisais pour...Me jeter dessus ! Un peu à la manière d'une affamée, vous savez « A l'attaque !!! »

J'aime beaucoup le titre, avant même de commencer. Je n'avais pas compris sa symbolique avant, mais finalement, à présent que je suis à jour sur ma lecture… Je le trouve parfait ! Pas besoin de plus long, un seul petit mot comme celui-ci est très impactant. Je voue un culte particulier à tout ce qui est torture psychologique, peut-être est-ce dû à mes études…

Je vais directement passer sur le point qui me gène le plus dans cette bd : le style graphique. Pas l'ensemble, bien entendu, loin de là même ! Mais on sent que l'auteure a encore besoin d’entraînement pour offrir des dessins à l'anatomie correcte. Bien entendu je dis ça en n'ayant aucune base d'anatomie humaine, je dessine moi même et je ne suis pas vraiment la meilleure personne pour faire ce genre de critique. Mais c'est vrai que j'ai quelques fois pu grimacer face à certain de ces dessins. Mais l'important, c'est de voir qu'elle progresse à chaque pages, et que la personne a conscience de ses faiblesses : c'est ainsi que l'on évolue ! Mis à part ça, j'aime beaucoup la manière dont sont constituées les pages. On a pratiquement aucune case blanche « blanche », mais plutôt toujours un léger brouillon, une « fumée » grise comme pourrait le donner un aplat d'aquarelle, qui entoure nos personnages. Cela donne une ambiance très très sympa, très lourde, en adéquation avec le thème de la webcomic. La seule touche de couleur que l'on peut avoir est le rouge des yeux d'Hazel ou des autres personnages, lorsque celui-ci utilise son pouvoir. Et aussi, j'adoooooore la police d'écriture ! Elle est vraiment super sympa, elle colle parfaitement bien à l'ambiance et à l'histoire, donc félicitation à l'auteure d'avoir réussi à se dégoter cette police !

Pour ce qui est de l'histoire…...Ahhhh je fangirl absolument à MORT ! C'est totalement le genre d'histoire que j'adoooooooooore (j'avoue que j'ai même un rp qui ressemble à ça wiwi), sur lesquelles je peux passer des heures à m'imaginer la finalité de la relation. Bien entendu, vu la trame scénaristique, on assiste d'abord à beaucoup de rejet de la part des deux personnages. Le pauvre Tristan ne comprend ab-so-lu-ment rien à ce qui lui arrive, et ça se comprend bien ! De plus, cette mystérieuse créature lui empoisonne l’existence jusqu'à vouloir s'accaparer celle de l'humain.. Comment dire que je craque ? Oui madame, oui monsieur, je fais parti de ces personnes qui adorent les histoires de kidnapping, de possession...'fin bref un bon petit seme connard comme je les aime ! Je trouve le développement psychologiquement absolument parfait : ce n'est jamais facile de pouvoir vraiment illustrer un syndrome de Stockholm… Faut dire qu'on a souvent du mal à le comprendre et à l'imaginer… C'est une déchirure complète de l'esprit de la personne, et ça fait vraiment peur… L'auteure arrive à expliquer ça de manière très simple et très marquante. Hazel est très sympa avec ce côté arrogeant et imbus de lui même. Il se croit invincible, et à ce stade là de l'histoire, il n'a pas tout à fait tord...Tristan fait office de petite mouche dans la toile d'une énorme araignée, et plus il se débat et plus il se retrouve englué dans celle-ci. Mais bien entendu, on sait tous que cela ne s'arrêtera pas là et que la relation des deux protagonistes risque de changer, pour le meilleur et pour le pire !

J'attend donc avec une impatience non cachée la suite et la fin de cette histoire. Je suis clairement trop triste de savoir qu'elle s'arrête bientôt… Que la vie est cruelle ! Mais j'espère que l'auteure nous offrira de nouvelles histoires aussi intéressantes que celle-ci, tout en montrant une évolution dans son style graphique pour atteindre un niveau encore plus excellence !

Attention Seed, je t'attends !

Décembre 2015