Les loups de Riverdance #2 Léo

  

Synopsis

"Léo a bien grandi depuis que son père a abandonné son rôle d’alpha de la meute de Riverdance. À présent avocat, père d’une petite fille et divorcé, le jeune homme est écartelé entre ses rêves et la réalité, ses désirs et ses responsabilités. Difficile de choisir sa voie quand tant de gens attendent autant de vous. Cependant des enlèvements d’enfants métamorphes ne vont pas lui laisser le choix. Pas plus que sa rencontre avec Zacharie Blackhawke. Un bel indien sexy, arrogant et sauvage, qui va faire découvrir à Léo des facettes insoupçonnées de sa propre personnalité..."
 

Avis

Chronique du tome 1

Il m’aura fallu beaucoup de temps avant de me décider à lire ce second tome, et l’annonce du troisième pour la y/con fut une raison suffisante à me pousser de le commencer. De plus, de nombreuses personnes m’avaient déjà prévenu. Le second tome était loin d’être à la hauteur du premier. Mais, n’aimant pas rester sur un apriori, j’ai préféré vérifié cela par moi-même.

Globalement, je dois dire que j’ai ressenti la même chose. La lecture de Léo fut moins éblouissante que celle de Lucas, mais, est-ce si anormal que cela ? Le premier tome mettait tellement la barre haute, qu’il est difficilement concevable pour moi que le deuxième tome continue sur cette lancée. Néanmoins, Léo reste un livre très agréable, qui a déjà le mérite de me donner envie pour le troisième tome.

C’est assez étrange de retrouver un personnage que l’on a connu enfant/adolescent, et de découvrir alors sa vie adulte. Forcément, j’avais déjà une attache particulière pour Léo, que l’on avait vu évoluer dans Lucas. Je l’ai trouvé toujours aussi attachant, et épanoui dans ce rôle de papa qui lui va à merveille. Pour ce qui est de l’histoire avec Zach, j’ai eu plus de mal. A bien des aspects, je trouve leur relation semblable à celle des deux protagonistes du second tome. Un homme riche qui rencontre une forte tête, indépendante, au caractère solitaire, et à la situation précaire. Les péripéties les amènent alors à habiter le manoir de la meute de Riverdance, entrainant par la suite un rapprochement inévitable entre les deux hommes. Sans parler de toute cette tension sexuelle qui monte en flèche entre eux. Autant dire, schéma identique du premier tome selon moi, bien que les personnages soient différents sur plusieurs points. Et bien que j’ai pu trouver leur relation s’éterniser, tourner en rond pour pas grand-chose, j’ai malgré tout beaucoup aimé.

Mais ce qui m’a le plus séduite dans ce second tome, à l’inverse du premier, ce n’est pas l’alchimie entre les deux protagonistes, mais plutôt l’histoire qui se tisse au milieu de ça. Cette enquête, toutes ces rencontres avec d’autres meutes et d’autres créatures étaient très intéressants. J’aime toujours autant les parties descriptives sur le fonctionnement de la meute de Riverdance, ou même les habitudes de chaque groupe. L’intrigue était haletante, et a su me tenir en haleine jusqu’à la fin, notamment avec ses différents rebondissements.

Ce second tome est donc, selon moi, inférieur au premier tout en se défendait très bien. J’aime toujours autant la plume de l’auteur et cette écriture à la première personne. Je suis à présent curieuse de voir ce que donnera le troisième tome. J’espère y trouver une trame d’histoire un peu différente, au vue de la fin de ce second tome, je suis convaincue que ce sera le cas. Et, ayant pu découvrir un peu mieux le personnage de Logan, j’ai maintenant hâte de découvrir son histoire !

Novembre 2016