Totally Nuts

  

Synopsis

"Buster est un sale con. C’est un fait avéré et l’accident de parachute qui l’a cloué en fauteuil roulant n’a pas contribué à adoucir son caractère d’ours mal léché. Sans même s’en rendre compte, il tient tout le monde à distance. Jusqu’au jour où un géant blond débarque avec son équipe de rugby dans le pub de Buster. Nuts, lui, se fiche complètement des défenses érigées par l’irascible cuisinier. Toute la question est de savoir si ce dernier acceptera de se laisser attraper aussi facilement."

Avis

J’ai, à de nombreuse reprise, entendu parlé de Cha Raev, notamment avec son titre Œil pour Œil. Alors avant de me lancer dedans, je me suis dit que j’allais commencer avec son précédent titre de la même maison d’édition avant de m’attaquer à un si gros morceau de Œil pour Œil ! Autant dire que je partais donc avec beaucoup d’attente, vu toutes les bonnes choses que j’avais pu entendre concernant cette auteure.

Totally Nuts a totalement réussi à me séduire, et pour cause ! C’est un véritable petit plaisir ce titre, qui se lit avec une facilité déconcertante. L’effronté et charismatique Nuts égale à peine le côté grognon et maussade de Buster. Les deux personnages sont entiers et leurs interactions marchent tellement bien, que c’est avec plaisir que j’ai suivi leur aventure. J’aime les titres qui s’intéressent au handicap, notamment à cet éloignement de la personne, qui perd souvent goût à beaucoup de chose. Je me sens souvent plus proche d’eux, et Buster en a fait partie. Il est tellement exécrable, pourtant j’aurais pu lui passer beaucoup de chose, tant il semble adorable d’un autre côté. Nuts est encore plus déconcertant, avec son calme légendaire, mais aussi l’armoire à glace qu’il représente, et qui semble être à la hauteur de tout événement.

Totally Nuts est donc une merveilleuse histoire à lire. C’est le genre de lecture non prise de tête, où on aime suivre les personnages, on rigole avec eux, mais on se sent aussi très affecté lors des coups durs. Ma découverte de Cha Raev commence donc parfaitement bien, et je suis maintenant tout à fait apte à tenter Œil pour Œil.

Février 2017