Déploie tes ailes #2 - Le loser amoureux

  

Synopsis

"Dylan est un ange timide et maladroit. Derrière son apparence de loser se cache le cœur d’un homme qui cherche sa place Là-Haut. Son manque de confiance en lui l’amène à enchaîner les gaffes, jusqu’à faire craquer son boss qui décide de passer à l’action. Dylan se retrouve alors entre les pattes de deux anges pervers et très... enthousiastes, qui ont pour mission de l’aider à déployer ses ailes. Sur le chemin de l’acceptation, Dylan va se découvrir et explorer ses sentiments à l’égard d’un certain ange qui lui occupe l’esprit... Bastien. Surtout, il va apprendre à s’aimer un peu plus, à s’ouvrir aux autres, même s’ils sont foldingues sur les bords. Ce qu’il va trouver au bout de la route, le jeune Cupidon n’osait en rêver. Il suffit parfois d’un sourire pour changer une vie..."

Avis

Lire chronique du Tome 1

Rose Darcy revient avec ses anges toujours aussi déjantés. Pour rappel, le premier tome de Déploie tes ailes avait été un véritable coup de cœur. J’avais beaucoup aimé la plume comique et excitée de l’auteur, donnant naissance à un récit fun et délirant.

Ce second tome s’intéresse au cas de Dylan, le petit otaku de service, mal dans sa peau. Accompagné des deux protagonistes du premier tome, il va alors devoir réussir à s’ouvrir aux autres et peut-être même découvrir que l’amour dont il a toujours rêvé n’est pas si loin que ça. L’histoire en elle-même est toujours aussi drôle. On est directement plongé dans les pensées de Dylan, qui hallucine complètement au fil des pages, et nous avons donc le droit à chacune de ses impressions. Jasper et Cameron sont toujours excellents, leur relation est adorable à suivre et surtout très naturelle. Ce qui m’a le plus dérangé, c’est simplement la façon dont Dylan change. Le sous-entendu qu’il faut forcement se mettre en valeur en enlevant ses lunettes, en changeant de coupe ou d’habit ne m’a pas forcément plu, car quand tu es un otaku (à comprendre amateur de manga) tu t’habilles forcement comme un sac. Heureusement, l’auteur ne pousse pas le vice trop loin, et du côté de Bastien, j’ai beaucoup aimé sa démarche. La romance entre les deux semble néanmoins venir de nulle part. Sur une page Dylan nous parle de la manière dont Bastien le martyrise, et l’instant d’après, Bastien se montre terriblement protecteur et collant ?

Cela dit, l’histoire est toujours aussi efficace. J’aime suivre cette petite série fun, non prise de tête, pour du rire garantie. Certes, ce deuxième tome n’égale pas le premier selon moi, mais il s’agit là d’un simple ressentie personnel. Je suis d’ailleurs déjà curieuse de pouvoir lire la suite, et découvrir les autres couples que Rose Darcy nous réserve !

Ajouter un commentaire

 
×