Le clan Bennett #1

  

Synopsis

"Ox a douze ans quand son père quitte le foyer familial en lui disant qu’il ne vaut rien et que les gens ne le comprendront jamais.

Il en a seize lorsqu’il rencontre Joe Bennett dont la famille vient d’emménager dans la maison du bout de la route. Joe, qui parle, parle, parle. Qui parle comme il ne l’avait plus fait depuis presque deux ans.

La vie d’Ox change alors du jour au lendemain, car les Bennett accueillent à bras ouvert cet adolescent solitaire au sein de leur famille. De leur clan. De leur meute.

Dès lors, Ox n’est plus seul et s’épanouit auprès de Joe et de ses frères. Mais il sent que des choses lui échappent : des secrets qu’on lui cache, des dangers dont on veut le protéger.

Des secrets rouge Alpha, orange Beta, violet Omega.

Des dangers surgis du passé et qui menacent désormais tout le clan Bennett..."

Avis

J’ai entendu parlé du livre « Le clan Bennett » c’était par une amie qui me l’avait tellement conseillé. Quand un livre m’est conseillé par une fameuse amie, je sais toujours que c’est du bon, car si on a tendance à me dire que je peux être difficile en manière de livre, je ne le suis pas plus qu’elle. Donc ni une ni deux, dès qu’une promotion sur l’ebook s’est présentée, j’ai foncé dessus.

Autant vous dire qu’une fois commencé, il m’a été très difficile de me retenir. J’ai bouffé littéralement les 600 pages en deux jours, lisant frénétiquement sur ma liseuse dès que l’occasion se présentait, même jusqu’à très tard le soir. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant apprécié une lecture. Cela faisait aussi bien longtemps que je n’avais pas pris le temps de lire une romance homosexuelle, et c’était un vrai plaisir.

Le clan Bennett est une histoire de loup-garou, mais traité bien différente de toutes celles que j’ai pu lire avant. C’est aussi ce petit vent de fraicheur que j’ai apprécié, car l’histoire ne se déroule pas vraiment comme on s’y attendrait. On est surpris, emporté par le récit.

C’est aussi la structure narrative qui nous donne cette immersion. Déjà, on est directement plongé dans la tête de Ox, et on voit tout par ses yeux : on le voit évoluer, essayer de comprendre ce qui l’entoure : comme lui, on découvre le monde, la famille Bennett. On ne comprend pas d’abord qui ils sont, puis on apprend, on sait, tout comme Ox qui évolue et grandit. La manière dont T.J Klune (mon premier roman de l’auteur) écrit permet aussi de s’immiscer complètement dans le récit. C’est brut, fort, violent : on s’accroche et on se laisse porter.

Si vous cherchez de l’originalité, alors foncez ! J’ai beaucoup aimé les directions que prenait ce premier tome, ce que nous découvrons au fur et à mesure des pages. Les actions ne manquaient pas, les rebondissements aussi : gardez votre cœur bien accroché car il aura tendance à vouloir décoller.

La relation entre notre couple principal, Ox et Joe est aussi…waouh ! Complètement destructrice. J’adore ces deux personnages, ils m’ont donné pas mal de papillons dans le ventre jusqu’à la toute fin.

Alors si vous aimez les histoires de fantastique, de loup-garou, ou simplement les histoires fortes, qui prennent aux tripes, je vous conseille fortement ce premier tome du « Le clan Bennett ».

Juillet 2018