Les chroniques de Ren #1 Prisonnier

  

Synopsis

"Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes. Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux... et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir. Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin. À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde."

Avis

Prisonnier fait partie de ces romans qui m’ont poussé à acheter une liseuse. Grande adoratrice de manga, mon budget s’en retrouve souvent amoindri une fois mes achats du mois fait, ce qui ne me laissait que peu de place pour les romans. La liseuse et ses formats ebook était donc une bonne alternative. C’est donc pour cela qu’une fois ma kindle reçu, fonctionnelle et prête à chauffer, je m’achetais le premier tome des chroniques de Ren, pour découvrir ce roman où tout le monde s’accordait à dire qu’il était excellent.

Et bien, sans grande surprise, je vais rejoindre la grande masse de personne ravie de leur lecture et attendant impatiemment la sortie du tome 2 à l’occasion de la Japan Expo 2016. Prisonnier a su me séduire sur bien des points, et je pourrais difficilement parler objectivement de ce livre tant il fut une incroyable découverte.

 

 

J’aime déjà tout particulièrement le héros. Ren est une véritable tête brulée ne reculant devant rien, et malgré sa situation très vite délicate dans cet univers qui n’est pas le sien, il ne se démonte pas et tient tête à tout le monde. J’apprécie ce genre de personnage au caractère bien trempé semblable au mien, et c’est avec une facilité déconcertante qu’on arrive finalement à s’attacher à sa petite bouille et sa vulgarité. Ren qui fut kidnappé, arraché aux siens et amené dans un monde mystérieux bien différent de notre chère terre. L’entré en matière est brutale, car dès les premières lignes, l’histoire nous plonge dans cette haletante poursuite. De plus, le récit à la première personne nous donne une quasi présence dans l’histoire, nous permettant de nous en approprier les lignes.

Au vu de son caractère, sa rencontre avec Ryhad, le prince héritier du trône de Ferin tout aussi lunatique et dangereux que Ren est caractériel, en fera trembler plus d’un. Face à la puissance de l’être surnaturel, on pourra alors voir le comportement de Ren qui malgré tout, ne sera pas facile à dompter. Lui qui au milieu de toutes ces créatures semble si fragile en apparence, il possède néanmoins une énorme force, luttant pour sa liberté et pour retourner auprès des siens. Sa relation avec Ryhad est à la fois compliquée, violente, passionnée, sulfureuse…Petit à petit, elle évolue, se transforme sous nos yeux sans qu’aucun des personnages ne puissent l’expliquer, et l’on découvre un tout nouveau sentiment entre nos personnages, bien différent de la simple relation maitre esclave, ou humain créature, inférieur et supérieur... J’ai adoré pouvoir voir ces deux là évoluer ensemble, avec Ryhad possessif et passionné, on découvre un homme bien moins brutal et froid qu’on le pensait.

 

 

Mais au-delà de leur simple relation, on découvre l’univers riche dans lequel Ren vit, apprenant et découvrant leur religion et leur coutume petit à petit en même temps que le personnage principal. Guerre, complot, stratégie et croyance sont en rendez-vous dans ce premier tome, entrainant indéniablement un tome 2 qui risque d’être très riche. En parlant de ce second tome, j’ai seulement pu me mettre sous la dent deux nouvelles sur nos deux héros en attendant sa sortie. La garde où Ren devra se trouver les personnes constituant sa garde personnelle, et Valentine’s day à Ferin une petite (grande) nouvelle spin off de nos deux héros, toute mignonne et sulfureuse, comme à leur habitude. Je ne peux que vous conseiller cette excellente œuvre, que ce soit en format papier ou même ebook pour les personnes dans mon cas. Foncez !

Mai 2016