Signes

  

Synopsis

"Après avoir passé la majeure partie de sa vie dans des écoles spécialisées, Caleb Stone rejoint une école publique pour sa dernière année de lycée. Une perspective qui l’excite autant qu’elle l’inquiète, risquant d’empirer son anxiété sociale. Sourd, et maitrisant avec difficulté la Langue des Signes, il s’est fermé au reste du monde. Caleb trouve du réconfort dans son amour pour la photographie. Tout ce qu’il n’arrive pas à exprimer, il le publie sur son Tumblr.
Luttant pour concilier la douleur d’avoir perdu un parent et son ressentiment envers l’attitude de son père, Luc Le Bautillier parcoure Tumblr, cherchant quelqu’un qui pourrait comprendre son look goth et ses attitudes efféminées. Lorsque Luc reblogue l’une des photos de Caleb, c’est le début d’une amitié virtuelle qui devra surmonter bien des obstacles.
Aprés tout, la communication peut prendre de nombreuses formes… quand vous apprenez les signes."

Avis

Ce titre de chez MxM Bookmark m’avait fait de l’œil dès sa sortie. Entre un sujet sensible, et cette couverture, très poétique, et de toute beauté, j’ai directement été irrésistiblement attiré vers ce titre. Tout en mettant une certaine distance, car je ne savais pas trop à quoi m’attendre finalement. A présent, la seule chose que je peux dire c’est…Qu’est-ce que j’ai eu tort de ne pas me laisser tenter dès le début !

Signes est, comme j’aime l’appeler, une lecture cocooning. Le genre de lecture délicieuse à se faire quand tu te sens mal, que tu as besoin de réconfort. Les livres sont pour moi le meilleur des réconforts, et encore plus quand ils sont aussi bienveillants que Signes.  Tout est mignon dans ce titre-là, et il me donne envie de le reprendre pour me le relire immédiatement après ma première lecture.

L’histoire de Caleb et Luc est touchante en bien des points. Ce sont à la base deux garçons qui n’ont rien en commun, et qui n’habitent d’ailleurs même pas dans la ville. Internet a réussi à les rapprocher, et à tisser un lien très fort entre eux. Faisant partie de la génération qui a grandi avec le numérique, et les relations à distance, les amitiés naissantes avec des personnes qui ne sont des fois même pas dans le même pays que toi, j’ai beaucoup aimé, et je me suis plusieurs fois retrouvé à travers les pages. Leur relation est douce et sincère. Au début, je la trouvais un peu trop précipitée, mais l’ensemble se fait tellement naturellement que j’ai adoré. On s’identifie beaucoup aux personnages, à leurs galères. Que ce soit Luc et son passé difficile, son impression de ne pas se faire comprendre dans ce monde. Ou Caleb, et son handicap, qui l’éloigne et l’isole des autres. J’ai beaucoup aimé comment le handicap était traité dans Signes. Caleb étant entièrement sourd, leur dialogue ne se passe que par signe, retranscrit parfaitement dans le livre. Le comportement des autres, mais aussi les sensations du jeune homme sont justes. Parfois peut-être cruelles, mais de manière générale, j’ai trouvé le bouquin plutôt bourré de bon sentiments. Ce n’est pas un mal en soit, au contraire, je trouve ça plutôt agréable.

Signes est plus qu’un livre, c’est un combat à l’amour. Ce qui relie Luc et Caleb est indescriptible, malgré leur jeune âge. Et on prend beaucoup de plaisir à suivre leur aventure. La progression de leur relation est belle, jusqu’aux tout derniers mots de Signes. C’est une très belle lecture, que je recommande vivement aux personnes sensibles, et cherchant de la douceur. Pour ma part, je ressors satisfaite, et refaite.

Janvier 2017

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×