Stigmata

  

Synopsis

"D’aussi loin qu’il se souvienne, Enki a toujours vécu entre les murs d’une maison close. Une vie dure et monotone, baignée de chansons et d’histoires où de pauvres filles de joie finissent toujours par être sauvées par de beaux chevaliers. Mais Enki sait bien que ces choses-là n’arrivent jamais. Jusqu’au jour où un jeune étranger passe la porte de l'établissement. Rey porte sur sa peau les stigmates d'une autre vie. Des marques qui intriguent Enki, autant qu’elles l’inquiètent. Les symboles des initiés à la magie..."

Avis

Stigmata avait ce genre de résumé et de couverture qui me donnait envie… Je suis faible, je reste une fille attirée par les beaux mecs en couverture, et le dos puissant de cette homme aux stigmates bleus ne faisait que m’intriguer. Il m’aura fallu plusieurs jours pour me décider à le lire, merci ma toute nouvelle liseuse, mais je ne regrette pas. Quelle merveille !

L’univers dans lequel se déroule l’histoire n’est pas de tout repos. En effet, on suit la vie difficile d’un jeune prostitué de bordel, avec tous les désavantages qui s’en suivent. Pourtant, l’auteur parvient à rendre cette histoire douce et prenante. Le récit n’est jamais vulgaire malgré l’environnement très sombre et pessimiste où Enki évolue. Prostitué depuis tellement de temps qu’il ne s’en rappelle plus, son esprit, sa vie, ainsi que son espoir semble bien inexistant. Il n’agit plus que comme un automate, enfilant les journées de luxure et de sexe entre les clients plus ou moins tous ressemblant.

Mais l’arrivée de Rey semble finalement apporter une véritable bouffée d’oxygène dans ce bordel où Enki commençait à étouffer. Car Rey est nouveau, beau, mystérieux, un peu naïf et innocent comme on en fait plus dans ce milieu... C’est un personnage qui m’a beaucoup séduite, avec son côté si fort mais pourtant si fragile dans un sens, pratiquement plus que Enki que son travail a méchamment façonné.

 

 

On peut d’ailleurs suivre une belle évolution de notre personnage principal. D’abord méfiant, on le voit peu à peu se permettre à rêver dans les bras de Rey, son client si particulier et naïf semblant lui faire tant de promesses. La relation entre les deux est bien différente des autres que Enki peut avoir. Prostitué, on suit ses déboires dans sa vie professionnelle, autant dire que le titre n’est pas à mettre entre toutes les mains au vue de son récit très, très érotique. Pourtant, les relations entre Enki et Rey sont beaucoup plus douces et intense, laissant transparaitre un plaisir commun entre les deux hommes.

J’ai été bouleversé par cette histoire, par cet univers à la fois doux, miséreux et tragique qui entoure Enki, haletant à chaque page. J’ai dévoré le livre en quelques heures, et j’aurai pu en bouffer, des pages et des pages de leur relation, à continuer à vibrer avec Enki, dans l’angoisse qu’un jour, le beau et mystérieux Rey disparaisse de sa vie de la même manière qu’il en était entré. Ce récit est beau, bien achevé sans aucune précipitation, et je reprendrai plaisir à lire les chapitres de Stigmata, pour me replonger dans la naissance de cette amour si fort et si désespéré. Ayant découvert l’auteure avec une de ses nouvelles chez mon partenaire YBY édition, je suis heureuse d’accrocher toujours autant à sa plume avec un titre plus long. En espérant pouvoir en lire d’autre !

Mai 2016

Autres titres de C.J Sterne

Terra 21

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×