La meute des SixLunes, Tome 1 : Elijah

  

Synopsis

"La meute des SixLunes est l’une des plus puissantes meutes au monde. Et leur Alpha, Elijah Hunter, est un Ancien parmi les Anciens. Il est craint et respecté de tous. Enfin, presque… Aussi, ce n’est pas d’un bon œil qu’il voit l’arrivée de Matthias au sein de sa meute. Transformé malgré lui, Matthias représente un danger, autant pour les humains que pour les Lycaës. Seulement, voilà, Matthias n’est encore qu’un enfant, et Elijah ne peut rien faire contre lui pour le moment. Le jour où Matthias deviendra un homme, sera le jour de sa mort. Mais parfois, le destin s’en mêle, et rien ne se déroule comme prévu…" 

Avis

Au moment où j’ai acheté Elijah, j’étais en plein dans ma période métamorphose et transformation. Beaux mâles plein de testostérone avec leur côté animal et primitif... Je venais de finir Entre ses griffes, et j’avais envie d’approfondir cette connaissance de cet univers si particulier. Après avoir côtoyé panthère, léopard et jaguar, j’allais maintenant me plonger dans le monde des meutes de loup.

 

 

J’ai beaucoup aimé l’aspect très animal de l’univers de Elijah. Avec Entre ses griffes, j’avais eu une première approche de ce qu’on appelait dans ce livre, les flammes jumelles, ici appelé Zéhéniché (je suis d’ailleurs curieuse de savoir d’où vient ce mot !)… La passion dévorante entre deux âmes faites pour s’unir et vivre ensemble, le rassemblement de deux morceaux jadis séparés, ne formant alors qu’une seule et même entité. On comprend bien l’importance de cette union, et j’ai beaucoup aimé toutes les traditions et tous les inconvénients qui découlaient de cela. Moi qui adore les mâles possessif, j’ai été plus que servi ici :rire: Elijah m’a bien fait craquer dans son genre, avec sa position de mâle alpha, ancien, ferme et fait pour diriger, et qui pourtant se retrouve à fulminer comme un gamin face à son zéhéniché. Et Matthias, dont la vie n’a été qu’enfer, et qui se retrouve alors lié à celui qui en est la cause… J’ai aussi beaucoup aimé ce personnage riche en émotion.

 

 

A cette drôle de relation qui s’installe entre nos deux protagonistes se mêlent des guerres de pouvoir, territoire et de trahison. J’ai aussi beaucoup aimé tout ce qui était au-delà de l’histoire sentimentale ; les relations entre les membres de la meute, avec les incessantes chamailleries des lieutenants, leur complicité au-delà des différents statuts sociaux. J’ai adoré ce côté presque bipolaire des personnages, avec leur part animale pouvant être si différente de leur personnalité humaine, notamment chez Matthias où un combat perpétuel était mené au sein même de son esprit.

Elijah fut donc une très bonne lecture qui a su me faire rire aux éclats plus d’une fois. J’ai beaucoup aimé la façon d’écrire de l’auteure, avec une bonne immersion dans la tête des personnages, et cela m’a drôlement donné envie d’en découvrir plus. Et d’ailleurs, quelle tristesse de devoir attendre 2017 pour avoir les deux tomes suivants de cette série…Sniff.

Mai 2016