Le petit génie, Pierre, dit Pi

  

Synopsis

"Pierre est un petit génie de l'informatique. Élève précoce, au physique quelconque et à l'allure improbable, il a longtemps subi les brimades de ses « camarades ». Très proche de sa mère et de sa grand-mère, il peut aussi compter sur sa meilleure amie Pascaline. Son seul ami, c'est 3.14, son ordinateur. Sa langue acérée et son intelligence lui ont permis d’affuter son humour : il s’en sert comme d’une arme de pointe et l'utilise sur tous les tons. Recruté pour ses talents de hacker, il se retrouve à travailler dans la lutte antiterrorisme. Sa rencontre avec Léo va bouleverser sa vie, et réciproquement. Ce dernier, flic dans le même service, va craquer pour l'original Pierre, dit Pi. Leur attirance les surprend autant l'un que l'autre, mais sera-t-elle suffisante pour résister à leurs différences ?" 

Avis

Après avoir enchainé des lectures haletantes, me mettant constamment en alerte face aux diverses péripéties, j’avais besoin d’un peu de calme et de douceur, histoire de faire un break. Quel plaisir de pouvoir alors me plonger dans Le petit génie, Pierre, dit Pi, dont les éloges avaient eu raison de moi. J’ai donc pu découvrir la plume de l’auteur avec ce titre, et le moins que je puisse dire, c’est que cela me donne envie d’en découvrir encore plus.

 

 

La lecture est agréable, avec une alternance de narration entre nos deux personnages principaux, on rentre parfaitement bien dans leur tête afin d’y découvrir tous leur petit secret. L’humour est omniprésent, j’ai pu avoir de franc moment de rigolade face à certaines situations complètement ridicules ou surréalistes avec le personnage si atypique de Pierre. Et puis, la plume est tellement spontanée, je me surprends à pratiquement lire le journal intime des deux garçons tant la manière d’écrire calque une certaine réalité, entre les apartés que se permettent les personnages, la vulgarité ou les phrases très courtes donnant beaucoup de punch au récit, lire ce roman est un véritable petit bonheur,

Les personnages sont incroyablement attachant, notamment Pierre, ce petit Pi si particulier, qui nous donnerait bien du fil à retordre si nous ne pouvions pas nous plonger dans sa tête. J’ai adoré pouvoir m’identifier à ce personnage, face à ses angoisses du monde extérieur, et son petit cocon qu’est son appartement. Avec ma phobie sociale, je comprends bien ce que celui-ci connaît. Léo est le genre de type parfait qu’on aimerait bien tous trouver ! Le côté bourru qu’on peut avoir l’impression de voir au début disparaît vite pour laisser pas à ce gros nounours viril apportant la stabilité nécessaire à Pi. Il accepte le jeune homme comme il est, et même si je peux comprendre certaines de ces incrédulités, j’ai adoré voir ce petit couple évoluer contre vent et marée et rappeler à la société que tout n’est pas toujours normé, et qu’on est pas toujours tous pareil.

 

 

Ce livre est une véritable gourmandise que j’ai adoré croquer tous les soirs, à petite dose chaque fois, pour éviter la surdose de sucre. C’était doux et moelleux, comme la petite guimauve qu’est Pierre, dit Pi, et qui nous supplie d’en reprendre une petite bouchée de plus chaque jour. C’est un livre à la force tranquille, ne vous attendait pas à voir une action gargantuesque malgré le métier dangereux et dynamique de Léo. Ici, on s’intéresse plutôt aux fondements d’une relation entre deux hommes si particuliers. Ce fut un extraordinaire coup de cœur, que je recommande aux personnes appréciant les récits tranche de vie.

Mai 2016