Patriotes

  

Synopsis

"Trois destins, deux amants, une guerre, l’horreur. 
Grayson, Deacon et Chandler sont amis depuis l’enfance. Ils ont grandi dans les pures traditions américaines, où le patriotisme est un devoir qu’on leur a insufflé dès leur plus jeune âge. 
Ils étaient gamins lorsque le 11 septembre a traumatisé tout un pays. 
Ils sont adultes lorsque servir le pays devient leur premier objectif. 
Alors qu’ils s’engagent ensemble dans l’United States Army pour aller défendre leur patrie, leurs destins vont prendre un tournant auquel ils ne s’attendaient pas. 
Les trois soldats vont faire face à l’horreur d’une guerre, tout en gérant d’autres conflits plus sombres et plus personnels. 
Comment survivre à ses démons lorsque les sentiments s’en mêlent et que nos rêves se révèlent être le pire de nos cauchemars dans un milieu plus que dangereux ?"

Avis

C’est toujours avec plaisir que je retrouve l’une des œuvres d’Amhélie, et Patriotes n’échappe donc pas à cette règle. Cette fois-ci, je la découvre seule dans l’écriture de son titre, car non accompagnée de son acolyte Maryhage. Néanmoins, le style de narration ne s’en retrouve pas changé, étant donné que nous retrouvons l’alternance plus ou moins régulière de point de vue et de narration entre nos deux protagonistes principaux.

 

 

Les sujets traités par l’auteur sont toujours très intéressants. J’avais découvert le monde du football avec Hors jeu, j’ai donc pu cette fois-ci en apprendre un peu plus sur le monde militaire avec celui-ci. Monde froid et austère, mais aussi chaud bouillant avec tous ces mâles en treillis, de quoi faire vagabonder mon imagination bien comme il faut :rire : Je dis ça, mais les moments de repos et de répit dans ce bouquin sont rares. On se tourne plutôt vers un drame qu’une romance. Ou du moins un mélange subtil de ces deux genres.

La lecture de Patriotes véhicule beaucoup de sentiments contradictoires. Je l’ai trouvé très éprouvante, mais d’une autre manière que d’Ombre et de lumière lu dans la même soirée. Ici, Amhélie pointe du doigt les horreurs de la guerre, la transformation physique mais surtout, SURTOUT psychologique que celle-ci peut faire sur de jeunes personnes. Une fois détruit, que reste-t-il ? Est-ce que l’amour sera alors capable de consolider les fragiles bases psychologiques des soldats ? J’aime beaucoup le travail qu’a effectué l’auteur pour l’écriture de ce roman, on voit qu’il y a derrière cela une grande connaissance du sujet, surtout dans un aussi délicat que celui de la guerre, et tout ce qui peut en résulter, tels que les syndromes de stresse post traumatique. Pour avoir étudié cela quelque temps au cours de mes études, je suis contente de le voir mis en place dans un roman.

 

 

J’aime beaucoup les personnages de Deacon et Grayson. D’abord innocent, les ravages de la guerre les broient et les modèlent. La longue période durant laquelle se déroule Patriotes permettent de les voir évoluer, grandir et murir. Ils passent d’un état d’esprit à un autre, et on observe, impuissant, à leur changement. Je n’ai pas versé ma petite larme, mais j’ai passé ma lecture entière avec la boule au ventre et une désagréable impression de mal-être. J’adore les récits capables de faire de telles choses, je les admire. Et Amhélie a toujours été capable de faire naitre en moi de tels sentiments. Une chose est sûre, Patriotes est, comme les autres, en tout point une merveilleuse lecture, que je recommande aux personnes cherchant beaucoup de sentiments.

Juillet 2016

Autres titres d'Amheliie

Dem et Sven, l'inacceptable destinée

Hors Jeu

Prolongation

Road