Le fils de.... mon boss !

 

Synopsis

"Il fallait que ça me tombe dessus maintenant, à trente-sept ans ! Toute une existence à vivre dans le conformisme imposé par feu ma Môman, et BAM ! Il suffit qu'il débarque avec son indolence, son sourire ravageur et son regard déstabilisant pour que j'en prenne plein la vue... et le cœur. Je suis supposé réagir comment, moi ? Dois-je lutter ou enfin m'accepter ? D'autant que ce rebelle n'est pas n'importe qui : c'est le fils de mon boss !"

Avis

Merci à l'édition pour ce service presse !

Le fils... de mon boss !  est une chouette petite nouvelle. J’ai vraiment énormément accroché à la plume de l’auteur, que je trouve très douée pour manier les mots. Elle le fait avec une aisance remarquable et je me suis laissée littéralement transportée par ce qu’elle racontait. Les pages se tournent rapidement, car on est loin de s’ennuyer.

C’est d’ailleurs peut-être ce que je pourrais reprocher au titre ; trop rapide. La relation entre les deux hommes est très rapide, dès leur première rencontre on découvre une atmosphère électrisante entre les deux. C’est très vite passionné, même pour Louka du haut de sa quarantaine pratiquement. Deux gamins. Je peux comprendre le comportement d’Ethan, avec un père flic aussi protecteur que lui. Mais celui de Louka me perturbe un peu plus, même malgré sa situation familiale. Après, cette rapidité dans l’ascension de leur relation peut aussi être une qualité, donnant un côté encore plus désespéré à leur histoire, qui débute soudainement et devient pourtant très vite important aux yeux de Louka. J’ai eu du mal à cerner Ethan, vu que le récit se focalise sur le ressentie du policier. Il me semblait toujours assez détestable et très ironique face à Louka, mais peut-être est-ce ce qu’il aime justement ?!

J’ai malgré tout bien aimé. Après, je ne suis pas très fane des nouvelles, j’aurai bien aimé pouvoir lire quelques chapitres de plus de nos deux protagonistes, mais le peu de pages les concernant ne font pas non plus bâclé. Bien entendu, vu le format de l’histoire, les choses se déroulent rapidement, on a pas vraiment le temps de souffler, mais ça ne me dérange que moyennement. C’est une lecture agréable, qui n’en reste pas moins très rapide, mais pourquoi pas, si vous cherchez à passer un petit moment sympa.

Septembre 2016