Harper & Hicks : Tome 1 - L'ombre de Gilgamesh

  

Synopsis

"David Harper, lieutenant à la brigade criminelle de la police de Pennsylvanie, poursuit sans relâche les malfaiteurs et les meurtriers. Il adore son job. Pour lui, les règles sont les règles et jeter les assassins en prison obéit à son sens de la justice. Quand un tueur mystérieux sème la terreur à Philadelphie en reproduisant sur ses victimes d’antiques rites funéraires, il n’a d’autre choix que de se tourner vers la victime survivante d’une agression identique. Depuis trois ans, Morgan Hicks est interné en hôpital psychiatrique pour avoir voulu agresser l’un de ses étudiants qu’il soupçonne d’avoir momifié sa petite amie. Pour les besoins de son enquête, Harper obtient de ses supérieurs qu’il soit provisoirement relâché. S’engageant dans une véritable course contre la montre, les deux hommes se lancent à la poursuite du serial killer, lequel semble bien décidé à semer la Mort sur la ville pour s’ouvrir ainsi les portes de l’au-delà... à moins qu’il ne s’agisse d’assouvir une terrible vengeance."

Avis

Merci aux éditions Voy’el pour ce service presse.

Je pense que vous l’avez bien vu avec mes diverses chroniques : j’adore le genre policier. De base, c’était un thème que j’aimais beaucoup lire étant jeune. Donc depuis que j’ai découvert le merveilleux monde du m/m, j’apprécie encore plus ces deux genres dans un seul et même titre. Et autant dire que le tome 1 de Harper & Hicks est exactement le genre d’histoire que j’aime lire.

 

 

L’intrigue policière est très présente, mais malgré tout, un petit côté romance subsiste entre les deux protagonistes. En même temps, celle-ci semble directement lié à l’enquête se déroulant tout le long du bouquin. J’aime beaucoup le personnage de Morgan Hicks, qui malgré son internement se révèle être un homme brillant, une fois les médicaments loin de lui. A cause de mes études, j’ai toujours apprécié les mondes des névrosés, donc c’est avec plaisir que j’ai pu m’attacher à Morgan. Les personnages ont chacun leur petit côté attachant. Leur relation, alors chaotique au début, va doucement se transformer en amitié malgré les obstacles de leur vie policière. Et malgré le petit gout laissé par les évènements du livre, ils s’en sortent finalement pas trop mal tous les deux !

Le récit est très intéressant à suivre. On compte deux grandes parties, l’une sur David, et la deuxième sur Morgan, où la narration est principalement à la troisième personne. Néanmoins il y a certain passage à la narration à la première personne, il est donc important de bien savoir avec quel personnage on se trouve à ce moment-là. A part ça, c’est un très bon premier tome qui se lit très vite, et que je vous recommande vivement. Je suis quand même curieuse de voir la suite, aurons-nous le droit à une nouvelle enquête qui mettra en péril leur relation ?

Juin 2016

×