Sutures

  

Synopsis

"Mis à pied pour faute grave, Gordon est rappelé de force à son devoir lorsque son supérieur dépose un jeune témoin devant la porte de son cottage écossais ; un garçon à l’air hagard dont le corps atteste d’un passé de souffrances et de sévices. Dans le silence imposé par le mutisme de son invité, l’ancien flic se fait spectateur de l’étrangeté grandissante de Maximilien. Pourtant, au-delà des non-dits, cette différence qui les étouffe les lie plus que de raison…"

Avis

Suture...En voila un titre bien intriguant ! Avant même d'avoir commencé ma lecture, bien des questions se bousculaient dans ma tête… De quoi allait pouvoir parler cette histoire ? Car après tout, je ne regarde pratiquement jamais les résumés ! Bonne ou mauvaise chose ?  « Suture », ça a plutôt tendance à me faire penser à quelque chose de malsain, d'oppressant… Scénario plus qu'intéressant d'ailleurs.

Et….OH-MON-DIEU.

Mais… Qu'est-ce que c'est que ça ?!

Je suis partagée entre l'envie de me mettre en position foetal dans un coin pour disparaître, et celle de danser autour d'un feu de joie à la gloire de satan. Cette histoire était tellement….Malsaine ? Sordide ? Délurée ? Embarrassante ? Je ne saurais dire.

Je sens tout mon être vibrer pour ce genre d'histoire sombre, dont j'aime me délecter depuis mon plus jeune âge. Grande fanatique des récits les plus glauques de Stephen King, j'aime et je rererererereaime découvrir ce genre à part dans les romances gays… Même si dans « Suture » on est loin de s'intéresser en premier lieu à une véritable romance. Pourtant, la tension est palpable, sexuelle ou autre d'ailleurs. On retient son souffle entre chaque pages, persuadé que la prochaine pourra être encore plus énorme que l'autre. L'est-elle ? MAIS OUI PUTAIN !

 

 

Je n'ai pas forcement très envie de vous parler de l'histoire en elle même, car en évoquer des passages reviendrait à vous gâcher une merveilleuse lecture pleine de rebondissement. La seule chose que je peux en dire, c'est que ne prenait pas pour argent comptant les apparences, car celle-ci peuvent être très facilement trompeuse… Encore maintenant, je me retrouve empli de doute, à la recherche de réponse, et déambulant comme ce pauvre Maximilien sans connaître la raison de ma présence sur terre… OUI pour ce genre de lecture, OUI pour d'autres histoires dans ce genre madame l'auteure machiavélique (pour penser à ce genre de synopsis il FAUT être machiavélique) mais à petite dose….Mon corps va me lâcher sinon, succombant dans un mélange de plaisir coupable et d'horreur.

De plus, cette œuvre coutant la modique somme d'1,50, je n'ai jamais été aussi satisfaite de placer 1,50e quelque part ! Parce qu'avec une somme pareille, tu ne fais pas grand-chose dans notre monde… Pourtant pas adepte de lecture en e-book, je me jetterai sur la prochaine sortie de l'auteure, ça c'est sûr ! Allez, moi je m'en vais, je vais sacrifier des bébés chatons. Pourquoi ?

Why ? For the glory of satan ! Mwahahahaha

Avril 2016

Ajouter un commentaire